Proligue : Pontault-Combault et Sélestat en finale des playoffs

Pontault-Combault et Sélestat s’affronteront en finale des playoffs de Proligue. Le premier a éliminé Dijon à la faveur des buts à l’extérieur, Sélestat, malgré sa défaite, a sorti Dijon. La finale aller se jouera le mardi 22 mai, la finale retour le vendredi 25.

 

Dijon / Pontault-Combault : 26-26

Pontault-Combault s’est qualifié pour la finale des playoffs à la faveur des buts inscrits à l’extérieur, suite au match nul décroché à Dijon (26-26), trois jours après le 25-25 de l’aller. Le début de rencontre est un véritable combat, avec deux équipes qui se rendent coup pour coup (5-5, 15è). C’est à ce moment que le premier tournant du match intervient, avec la blessure de Robin Cantegrel, et la montée en puissance de Wissem Helal dans le camp d’en face. Avec 4 arrêts sur 5 penaltys et 11 stops au final, le portier tunisien permet au DMH de faire le trou avec une avance de quatre buts à la pause (14-10, 30è). Un écart que les coéquipiers d’un Jan Sobol survolté (5 buts) vont dans un premier temps gérer (18-14, 42è), avant de voir les Pontellois, emmenés par un Aurélien Tchitombi de feu (8 buts), revenir à hauteur (22-22, 52è). A l’expérience, et porté par le bras de Pierrick Naudin (7 réalisations), Dijon prend un temps les commandes (25-23, 57è), avant de craquer dans le money-time, avec un ultime but inscrit au buzzer par Steve Marie-Joseph, suite à un refus de jeu dijonnais.

Chartres / Sélestat : 29 – 24

Malgré son revers concédé à Chartres (29-24), Sélestat a décroché sa place en finale des playoffs, à la faveur de son large succès du match aller (36-28). Le début de rencontre est pour le moins accroché, avec des défenses qui prennent le pas sur les attaques (4-4, 12è). Au forceps, les Chartrains vont finalement peu à peu grappiller du terrain (9-6, 22è), pour conserver ces trois longueurs d’avance jusqu’à la pause (13-10, 30è). Au retour des vestiaires, les Chartrains, emmenés par un très bon Fabio Magalhaes (9 buts), enflamment enfin le match (24-17, 47è). De retour à un petit but de leur objectif, les coéquipiers de Nebosja Grahovac ne parviennent cependant pas à tenir cette avance (25-20, 53è). Au final, et malgré une balle de +8 en fin de match (29-22, 59è), les Chartrains laissent les Alsaciens d’un très bon Kosta Savic (6 buts) filer en finale.

La rédaction

 

Crédit photo : JB Autissier / Panoramic
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE