Nikola Karabatic manquera le Mondial 2019

Opéré vendredi, Nikola Karabatic est forfait pour le prochain rassemblement de l’équipe de France et sera également absent du Mondial 2019 en Allemagne et au Danemark (11 au 27 janvier). Blessé, Romain Lagarde est aussi forfait pour les deux tours de qualification.

 

Nikola Karabatic a subi vendredi matin, à Boulogne-Billancourt, une intervention chirurgicale au pied gauche. « Il s’agit d’un hallux valgus », indique le joueur. « Les problèmes ont commencé juste avant le Mondial 2017 en France. » Le sociétaire du Paris SG HB avait serré les dents pendant toute la compétition, renonçant à la plupart des entraînements pour se préserver de douleurs intenses. « Lors de la saison passée, j’ai pu à peu près gérer la douleur mais elle s’est aggravée lors du Final Four de Cologne. Ensuite, lors du rassemblement de l’équipe de France en Guadeloupe, en juin dernier, les douleurs ne se sont pas estompées et j’avais seulement joué un demi-match. J’espérais que cela se calmerait avec la période de repos pendant les vacances. Mais non. » À la reprise de la saison, la situation n’avait pas évolué favorablement. Dur au mal et doté d’une constitution particulièrement solide, Nikola a continué à jouer. « Avec du repos, des traitements anti-inflammatoires et des infiltrations, j’ai réussi à tenir, mais les douleurs sont vives et intenses. J’ai joué en boitant. Cela devenait dangereux et c’était tellement douloureux que je ne prenais plus de plaisir sur le terrain. » Élu trois fois meilleur joueur du monde (2007, 2014 et 2016), l’international français a dû se résoudre à une intervention chirurgicale. « La décision est concertée avec les staffs médicaux de mon club et de l’équipe de France », assure le joueur du PSG HB qui sera absent des terrains pendant plusieurs mois. « Je n’ai pas trop de visibilité pour la reprise, 4 à 6 mois peut-être. L’objectif est d’être en forme physique pour la fin de ma carrière. Et de toutes les façons, avec la répétition des matches, je n’aurais pas pu tenir ainsi au Mondial. »

> Nikola Karabatic : “Je ne suis pas éternel”

C’est la première fois que l’icône du Handball mondial manquera une grande compétition internationale depuis sa première participation au Mondial 2003. « Nikola a toujours été un élément majeur de l’équipe de France », souligne le sélectionneur Didier Dinart. « Il faudra composer sans lui et aborder le Mondial différemment. L’équipe de France conservera une obligation de résultat d’autant que terminer parmi les sept premiers du Mondial 2019 sera déterminant pour disputer la qualification aux JO de Tokyo 2020. » Victime d’une petite lésion du moyen adducteur gauche, Romain Lagarde est lui aussi forfait pour le premier rassemblement international de la saison. Le Nantais est contraint à au moins deux semaines d’arrêt mais il devrait être logiquement candidat au groupe qui débutera la préparation du championnat du monde 2019, le 26 décembre prochain à la Maison du Handball (Créteil). Désormais positionné sur l’aile gauche, Mathieu Grébille – élu MVP de la finale du Trophée des Champions à Montbéliard – rejoindra l’équipe de France un peu plus de deux ans après avoir participé à la campagne olympique de Rio. « Nous avions un groupe de 18 joueurs qui est réduit à 17. Il ne s’agit pas d’un changement poste pour poste. Avec l’absence de Nikola Karabatic et de Romain Lagarde, la physionomie de l’équipe a changé. Nous allons renforcer le poste d’ailier avec Mathieu Grébille car il pourra aussi défendre sur le poste 2, une opportunité offerte par son repositionnement opéré par Patrice Canayer à Montpellier”, argumente Didier Dinart. « Nous disposons de trois arrières droitiers, Timothey N’Guessan, Kentin Mahé et Nicolas Claire. Ces deux derniers pourront défendre à l’aile. »

Leslie Mucret
Crédit photo : Pixsell / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE