Nicolas Boschi : « Prouver que l’on peut exister »

Après avoir éliminé Nîmes, Chambéry et Aix-en-Provence, trois clubs pensionnaires de Lidl Starligue, le Istres Handball disputera le Final Four de la Coupe de la Ligue à Metz. Les 17 et 18 mars prochains, les Provençaux, emmenés par Nicolas Boschi, meilleur buteur de la compétition, tenteront de créer un nouvel exploit. Entretien…

 

Nicolas, le Final Four de la Coupe de la Ligue approche à grands pas…

C’est déjà la semaine prochaine, donc c’est clair qu’on y pense. Après, comme on dit depuis le début, la priorité reste le championnat. On aura deux matchs avant le Final Four (ndlr : l’interview a été réalisée mercredi), on reste vraiment concentré sur ces rencontres. Ce serait top d’avoir deux victoires et d’arriver au Final Four avec beaucoup de sérénité et de décontraction pour créer la surprise.

Cette décontraction sera essentielle ?

Oui, de toute manière, c’est comme cela qu’il faut jouer ce genre de matchs. C’est l’équipe supérieure hiérarchiquement qui doit se mettre la pression. Nous, on sera là pour montrer que l’on veut se battre face à plus fort que nous. Nous devrons être relâchés et décomplexés, tout en étant bien évidemment sérieux. Il faut prouver que l’on peut exister, surtout que notre objectif est la montée en D1. Faire de belles performances serait un bon signal.

Comme vous avez dit, la pression ne sera pas sur vos épaules…

Non, pas du tout. La pression sera vraiment sur Toulouse, d’autant que c’est une équipe qui est un peu décrochée au classement et qui espère une qualification européenne. Comme la Coupe de la Ligue le permet, ce sera sûrement un gros objectif pour eux. Il y aura pas mal de pression sur ce match pour Toulouse, ce sera à nous d’en profiter et de donner notre maximum.

Avec quels objectifs ?

Quand on débute la compétition, on peut se dire que l’on n’a pas nos chances, que c’est trop difficile pour une D2. Après, quand on regarde les matchs que l’on a fait lors des derniers tours, on peut avoir de l’espoir. On a déjà fait trois grosses rencontres pour passer, pourquoi pas une quatrième.

Jamais trois sans quatre donc !

Oui, on va inventer ça (rires) !

Istres affrontera Toulouse le 17 mars à 18h aux Arènes de Metz. La rencontre sera diffusée en direct et en intégralité sur BeIN Sport 8. En finale, le vainqueur affrontera le vainqueur de la rencontre entre Paris et Dunkerque…

La rédaction

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE