Mondial handball 2019 : le résumé de France – Russie

Après la victoire de l’Allemagne face à la Serbie, l’équipe de France se devait de battre la Russie pour reprendre la première place du groupe. Une rencontre qui a vu le retour de Nikola Karabatic sur les terrains… et une victoire à l’arrachée des Bleus (23-22).

 
Après une nouvelle entame en mode diesel (0-3 au bout de 4 minutes), comme depuis le début de ce Mondial 2019, les Bleus recollaient au score à la 13e (4-4). Pourtant, après une période où les deux équipes se tenaient au score, les Bleus retombaient dans leurs “travers”, laissant les Russes reprendre deux buts (9-7, 23e). Malgré les efforts de Melvyn Richardson, appelé à la place de Nicolas Claire et auteur de 4 buts dans cette première période, les Bleus rentraient aux vestiaires sur un score de parité (12-12). Comme trop souvent depuis le début du mondial, la finition n’était pas encore au rendez-vous.

> Didier Dinart : “Se qualifier pour les prochains JO”

Le début de la deuxième période reflétait la première, les Bleus encaissant un 3-1 en cinq minutes. Avec déjà une 6e perte de balle depuis le début de la rencontre, les Bleus confirmaient leur fébrilité depuis le début de ce tournoi. Nedim Remili manquait même l’immanquable à la 39e sur un face à face avec le gardien russe. Devait-on alors s’inquiéter pour une première défaite dans ce mondial ? Les Russes en profitaient pour un inscrire un nouveau but (16-13, 40e) avant que Remili ne parvienne à marquer le premier but des Bleus en huit minutes (14-16, 41e). Rien n’y faisait, les Bleus étant ensuite menés de trois buts pendant une longue période. Peu inspirés et brouillons, ils parvenaient tout de même à réagir petit à petit, revenant à égalité à 2 minutes de la fin. Les Bleus parvenaient finalement à s’imposer au forceps dans les dernières minutes, terminant premiers de leur groupe (23-22). Bien que l’essentiel était assuré, l’équipe de France n’a une nouvelle fois pas montré un visage séduisant pour la suite de la compétition…

La rédaction
Crédit photo : PILLAUD stephane
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE