LNH : Les nommés pour novembre sont…

La course au titre de meilleur joueur du mois de novembre est lancée entre David Balaguer, Rémi Desbonnet et Valentin Porte en Lidl Starligue et entre Arthur Anquetil, Nicolas Boschi et Benjamin Richert en Proligue.

 

David Balaguer (Nantes) :

Insatiable. Si Nantes a connu un début novembre compliqué, David Balaguer n’a pas chômé sur son aile droite. Avec 36 buts, l’international espagnol a signé le plus gros total de ce mois avec une pointe à 10 réalisations lors du carton face à Tremblay. Un total qui lui a également permis de faire un bond au classement des buteurs. Avec 56 buts, l’ancien Barcelonais pointe au 3ème rang, à 9 longueurs d’Uwe Gensheimer. Sûr que le gaucher sera précieux durant le rude mois de décembre qui attend le « H ».

Rémi Desbonnet (Nîmes) :

Nommé au mois d’octobre mais devancé par son coéquipier Julien Rebichon, Rémi Desbonnet n’a pas baissé la garde. Meilleur gardien de Lidl Starligue au nombre d’arrêts avec 31 longueurs d’avance sur Samir Bellahcene, le Nîmois s’est notamment fait remarquer lors du succès de prestige décroché face à Paris, avec 17 arrêts à 43%. Une performance quasi hebdomadaire pour l’ancien joueur de Montpellier, personnage central de l’excellent début de saison de l’USAM.

Valentin Porte (Montpellier) :

Arrivé à l’été 2016 à Montpellier, Valentin Porte avait eu toutes les peines du monde à s’intégrer dans le collectif de Patrice Canayer. Un peu plus d’un an plus tard, l’arrière droit semble faire partie des meubles. Indispensable des 2 côtés du terrain, l’ancien Toulousain, 18 buts sur ce mois de novembre, ne s’économise jamais et donne le tempo à une équipe imbattable depuis le début de saison. Melvyn Richardson blessé, le gaucher sera d’autant plus précieux sur cette fin d’année.

Arthur Anquetil (Sélestat) :

Barré par le duo Guigou-Bingo du côté de Montpellier, Arthur Anquetil a souhaité être prêté à Sélestat afin de trouver du temps de jeu pour exprimer ses qualités. Avec 32 réalisations sur le seul mois de novembre, l’ailier gauche s’est parfaitement mis en valeur, en faisant parler sa vitesse et son sens de la finition. Des qualités indispensables au SAHB, invaincu sur la période, et qui est parvenu à se replacer au sein du Top 5, son objectif initial en début de saison.

Nicolas Boschi (Istres) :

Une assurance tout risque. Si Istres a manqué son départ cette saison, l’équipe provençale reste sur une série de huit matchs sans défaite. Replacée sur le podium, la troupe de Gilles Derot a notamment pu compter sur Nicolas Boschi, auteur de 23 buts sur ce mois de novembre. Avec 5,7 buts par match depuis le début de saison, l’arrière gauche formé à Saint-Raphaël tient parfaitement son rôle, lui qui avait débarqué en Provence pour suppléer Théo Derot, à l’époque parti du côté de Nantes. Sa puissance sera sans aucun doute précieuse jusqu’en fin de saison pour une équipe qui vise la montée.

Benjamin Richert (Créteil) :

Benjamin Richert a sauté sur l’occasion. Jeune ailier droit de 19 ans encore au centre de formation de Créteil, le Francilien a profité de l’indisponibilité de Victor Alonso pour mordre à pleines dents dans son mois de novembre. Avec 28 buts, et notamment un impressionnant 10/10 aux tirs face à Besançon, le gaucher a pleinement satisfait son coach Christophe Mazel, en se montrant efficace à la finition. Des performances indispensables aux Cristoliens, invaincus sur cette période et de retour au sein du Top 5, un rang plus proche de leurs ambitions initiales.

Pour voter, rendez-vous jusqu’au lundi 4 décembre à 12h sur tropheeslnh.fr ! Les résultats seront révélés lundi 4 décembre à 17h.

La rédaction

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE