Lidl Starligue : Guillaume Crepain prolonge au Istres Provence Handball

Le demi-centre du Istres Provence Handball Guillaume Crépain, 32 ans, a prolongé son contrat d’une année supplémentaire avec le club provençal.

 
Arrivé il y a deux ans au club, le demi-centre Guillaume Crepain prolonge l’aventure istréenne jusqu’en 2020. Élu meilleur demi-centre de Proligue la saison dernière, il est l’un des hommes clés de l’effectif et souhaite continuer à s’investir pour le club (il a obtenu son DEJEPS Handball il y a quelques mois, NDLR)  : « Le principal pour moi c’est de me sentir le mieux possible dans le groupe et avec l’ensemble du staff. Les coachs ont confiance en moi en me donnant un maximum de responsabilités sur le terrain. Je veux continuer à m’investir pour créer un maximum de cohésion dans le groupe, sur et en dehors du terrain. Je sais que l’équipe continuera à être performante la saison prochaine et je veux faire profiter de mon expérience pour aider les plus jeunes à grandir. »

Lire aussi > Oussama Hosni signe à Istres

Une prolongation qui va dans le sens des différentes négociations menées par le club pour bâtir l’avenir, comme le confirme le coach Gilles Derot : « La resignature de Guillaume s’inscrit dans une continuité du projet entamé il y a deux ans. Sur cette deuxième partie de championnat il a évolué dans son jeu et fait preuve de plus de maturité. Il répond de plus en plus à nos attentes et est amené à prendre encore plus de responsabilité. Il connait bien le groupe, le projet, la ville et cela nous paraissait important de continuer avec lui. »

La bio express de Guillaume Crepain :

32 ans – Né le 15/04/1986
Clubs : Istres (depuis 2017), Billère (2014-2017), Tremblay (2011-2014), Ivry (2006-2011)
Palmarès : Champion de France de Proligue (2018), meilleur demi-centre de Proligue (2018), champion de France de D1 (2007)
Stats saison 2018-2019 : 23 matchs, 39 buts (53,4 % de réussite)
Stats carrière à Istres : 53 matchs, 123 buts (57,8 % de réussite)

La rédaction
Crédit photo : Dave Winter
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE