Handball : Les Bleus inquiètent face à la Serbie

Pour son premier match depuis un an, l’équipe de France de handball s’est inclinée mardi soir face à la Serbie (27-24). À Zrenjanin, les Bleus se sont faits dominer par les Serbes, qui n’ont presque pas été inquiétés du match.

C’est une première ratée pour Guillaume Gille et les « Experts ». Après une année entière sans jouer, l’équipe de France de handball s’est inclinée mardi soir pour son premier match de l’année. Dans une rencontre globalement dominée par l’équipe serbe, les Bleus ont été maladroits en attaque et ont perdu le rapport de force en défense. Avec de nombreuses pertes de balles, les coéquipiers de Michaël Guigou ont déjoué, permettant aux hommes de Tony Gerona de prendre confiance et de mettre leur jeu en place. Guigou, capitaine du soir, est d’ailleurs lucide sur le résultat à la fin de la rencontre. « Il a manqué beaucoup de choses : du réalisme notamment, on a raté beaucoup trop pour un match international, entre les pertes de balles et les tirs ratés. » En plus du manque de réussite, les Bleus sont tombés face à un Kukic (6/8) et un Marsenic (5/9) imprenables aux tirs. Privée de sa star Nikola Karabatic toujours blessée, l’équipe de Guillaume Gille a manqué de repères. Et ce n’est pas ce dernier qui dira le contraire. « Il a manqué beaucoup d’ingrédients. Se retrouver à utiliser aussi mal le ballon sur la durée du match, en butant sur le gardien, en étant aussi peu précautionneux avec le ballon, cela a mis les Serbes dans le match et leur a permis de prendre le leadership de la rencontre », a confié le nouveau sélectionneur.

 

 

Désormais, il va falloir se focaliser sur les prochains rendez-vous, en se basant sur ce qui n’a pas marché mais aussi sur ce qui a fonctionné. Car tout n’est pas à jeter dans ce match. Kentin Mahé a fini co-meilleur buteur de la rencontre avec six buts (ex aequo avec le Serbe Lazar Kukic). Cela démontre que la France possède des qualités individuelles indéniables. Il faut désormais arriver un (re)créer un collectif. Dans cette rencontre, il est simplement dommage qu’en étant favorite, l’équipe de France n’ait pu tenir le bras de fer qu’un quart d’heure, avant de laisser le contrôle du match à la Serbie. Il va donc falloir faire mieux ce samedi à Créteil, face au même adversaire, pour se préparer au mieux pour le Mondial à venir.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE