Handball : Les Bleus en route pour Tokyo

L’équipe de France de Handball a retrouvé la maison du handball à Créteil pour un stage de préparation. Avant de s’envoler pour les Jeux olympiques, les Bleus doivent affronter le Japon lundi. Un match important pour se mettre en confiance.

Après leur quatrième place au dernier mondial (janvier 2021), c’est une équipe de France qui à soif de victoires qui entame sa préparation. 21 joueurs sont actuellement rassemblés avant de partir à 15 direction le Japon et tenter de viser un troisième titre olympique. Pour ça, l’entraîneur, Guillaume Gille, a misé sur l’expérience et la jeunesse. Une stratégie qui a déjà fait ses preuves sous l’ancien coach Claude Onesta et que le staff veut faire perdurer : « Dans cette équipe, il y a des joueurs qui ont un gros vécu olympique et d’autres qui découvrent ce que peut être une préparation olympique. Il y a une notion de transmission entre ceux qui connaissent les règles du jeu de la difficulté d’une sélection olympique et les autres » souligne l’actuel sélectionneur. Du côté des anciens, la liste ne change pas beaucoup par rapport à avril et les qualifications à l’Euro 2022. Guigou, Abalo, Gerard, Luka Karabatic et Fabregas, feront parti des atouts expérimentés. La compétition marque également le grand retour de Nikola Karabatic, un an et demi après son dernier match sous le maillot bleu et après sa lourde blessure au genou. Le jeune Melvyn Richardson (24 ans), évoluera lui au poste d’arrière droit. Le coach et sélectionneur compte également sur de la nouveauté, avec le gardien Rémi Desbonnet et l’arrière gauche Jean-Jacques Acquivillo, tout deux Nîmois. Dylan Nahi a été appelé au poste d’ailier gauche. Le jeune joueur du PSG a déjà un palmarès conséquent, champion de France avec son club, champion du monde junior et meilleur ailier du tournoi en 2019. Un poste d’ailier gauche qui devrait aussi briller avec le retour d’Hugo Descat (MHB), deuxième meilleur marqueur français lors du dernier Euro.

 

Cela fait maintenant deux ans que la France n’a plus obtenus de titre (bronze aux mondiaux 2019) et quatre ans qu’elle n’a plus gagné une seule compétition ( titre de champions du monde en 2017). Pire, l’année dernière les bleus n’ont pas dépassé les tours préliminaires de l’Euro 2020, une première depuis 42 ans. Une période sombre pour cette équipe longtemps intouchable dont elle peine à se relever. L’occasion alors pour le nouveau coach, Guillaume Gille, de faire ses preuves. Lui qui a souvent été dans l’ombre de Didier Dinard. Avec son expérience et son palmarès (deux fois champions Olympique avec les Experts en 2008 et 2012), il sera un atout pour une équipe en reconstruction et en quête de titres. Lors de la compétition, les Bleus devront affronter l’Argentine, le Brésil, l’Allemagne, l’Espagne et la Norvège. Des nations parmi les meilleures du monde dont il faudra se défaire pour espérer remporter l’or olympique. Les Bleus joueront en match de préparation lundi contre le Japon, avant de s’envoler le 12 juillet vers le pays du soleil levant.

Capucine Lorain
Crédit photo : Eurokinissi / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE