Handball : Les Bleus assurent l’essentiel face à la Suisse

L’équipe de France de handball s’est imposée lundi soir face à la Suisse (25-24). Pour le compte de son troisième match du Mondial, la France a assuré l’essentiel sans briller.

Il n’y aura pas eu de « petits suisses » hier soir en Egypte. Les Bleus, grandissimes favoris, se sont imposés face à la Suisse au bout du suspens (25-24). Un arrêt décisif de Vincent Gérard dans les derniers instants du match a scellé une victoire poussive. Après avoir été brillants tombeur de la Norvège en début de compétition, puis avoir confirmé face à l’Autriche, les Bleus ont été moins fringants hier soir. Face à des Suisses plus que résistants, emmenés par un Andy Schmid bouillant (10 buts), les Experts se sont fait peur durant toute la durée de la rencontre. Malmenée en première période, l’équipe de France s’en sort tant bien que mal et rentre aux vestiaires à égalité avec les Suisses (14-14), qui peuvent dire merci à leur gardien Nikola Portner, sauveur des Helvètes à plusieurs reprises.
Au début de la seconde période, la France reprend le dessus et maîtrise un peu mieux son jeu. Une incroyable récupération de l’inévitable Michaël Guigou et une contre-attaque éclaire de Kentin Mahé permettent aux Bleus de mener de deux buts d’avance. Cependant, la suite ne s’est pas passée comme prévue. La France aurait dû dérouler à ce moment-là. Mais imprécis et maladroit en attaque, les Tricolores n’ont jamais pu compter plus de deux buts d’avance, la faute aussi à un Nikola Portner en grande réussite. Les Suisses ont même repris l’avantage à la 53e minute sur un but de Nicolas Raemy. Néanmoins, dans le money-time, la France a sorti les griffes. Caractérielle, cette équipe de France a repris le dessus, lui permettant de mener 25-23 à une minute et trente secondes du coup de sifflet final. Celle-ci aurait même pu s’assurer définitivement la victoire à quinze secondes de la fin mais le jeune Melvyn Richardson a manqué son face à face. Il reste donc dix secondes et la Suisse peut égaliser. Andy Schmid prend le tir mais Vincent Gérard le stoppe, permettant aux Bleus de s’imposer de justesse et de démarrer le Tour principal avec quatre points assurés.

 

 

Pour le Tour principal, les adversaires des Experts seront l’Algérie, le Portugal et l’Islande. La France démarre donc ce tour avec le plein de points (4), et se fixe d’ores et déjà l’objectif des quarts de finale. Pour cela, il faudra notamment battre les Portugais, qui s’étaient imposés 25-28 lors du dernier championnat d’Europe. Les Bleus montent en puissance et son dans un bon état d’esprit dans ce Mondial. Néanmoins, ils devront a priori faire sans Wesley Pardin. Le gardien héroïque face à la Norvège s’est blessé au genou droit hier soir. Cette blessure est « sérieuse » selon le coach de l’équipe de France Guillaume Gille.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE