Handball – La France fixée sur son sort à Tokyo

Le tirage au sort des tournois olympiques a eu lieu ce jeudi à Bâle en Suisse. Les Bleues débuteront face à la Hongrie quand l’équipe masculine lancera sa campagne face à l’Argentine.

 

Les joueuses d’Olivier Krumbholz et les joueurs de Guillaume Gille peuvent désormais se projeter concrètement sur le tournoi olympique qui aura lieu à la fin du mois de juillet.

Les Bleues, médaillées d’argent à Rio en 2016, croiseront d’abord le fer face à la Hongrie le 25 juillet avant d’affronter, dans cet ordre, l’Espagne, la Suède, la Russie et le Brésil le 2 août. « Notre poule contient cinq équipes européennes, observe Olivier Krumbholz. L’une d’entre-elles passera donc à la trappe avant les quarts de finale. Notre poule est plus épaisse mais nous évitons, par exemple, d’affronter la Corée-du-Sud, un adversaire toujours très piégeux en début de compétition. »

 

Les Bleus avec l’Espagne, la Norvège et le Brésil

 

De son côté, l’équipe de France masculine, vice-championne olympique et qualifiée à la faveur du TQO remporté à Montpellier, débutera face à l’Argentine le 24 juillet, au lendemain de la cérémonie d’ouverture. Mickaël Guigou et les siens défieront ensuite le Brésil, l’Allemagne, l’Espagne et la Norvège lors du premier tour des Jeux Olympiques. « Connaître les noms des adversaires permet de se projeter sur l’enchaînement des matches qui vont jalonner notre parcours olympique, explique Guillaume Gille. Il y aura beaucoup d’adversité avec notamment la Norvège et l’Espagne que nous avons affrontées lors du dernier Mondial, sans oublier naturellement l’Allemagne. Se présentera aussi à nous le Brésil qui fut déjà notre adversaire, en quarts, aux J.O. de Rio puis lors des Mondiaux 2017 et 2019. »

Loïc Feltrin
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE