Guillaume Gille : « Un choc d’entrée »

Demain à 18h15, l’équipe de France de handball affrontera la Suède pour son premier match du tour principal du Championnat d’Europe…

 

Timothey N’Guessan a salué ses partenaires et le staff hier soir : l’arrière gauche a décollé ce vendredi à 8h30 direction Barcelone, via Zurich, pour rejoindre son club où il poursuivra les soins. Lors du dîner et à l’instar de ses partenaires, l’arrière gauche (25 ans) a souhaité un bon anniversaire au coach, Didier Dinart, qui a célébré ses 41 ans avec la famille bleue pour la 19ème fois consécutive et un certain Euro croate (2000). Installée à Zagreb depuis mercredi soir, la troupe tricolore a choisi l’option la plus optimale pour ses entraînements : la salle annexe du Dom Sportova visible depuis les chambres où séjournent les Bleus. Cette infrastructure, qui avait vu l’équipe de France féminine triompher lors du Mondial 2003, est privilégiée à l’aréna située à l’autre bout de la capitale croate. L’entraînement de ce vendredi (à 16h) se déroulera à nouveau au Dom Sportova…

Présentation de la Suède par Guillaume Gille (entraîneur adjoint – préparateur physique) :

« C’est un choc d’entrée avec les deux équipes qui ont le mieux géré le premier tour. Même s’il s’agit de l’un des trois matchs pour ouvrir la porte des demi-finales, il aura une incidence forte sur la suite des débats. Cette superbe équipe suédoise s’installe durablement dans le concert international et elle est à prendre très au sérieux. Il faudra réaliser un très grand match pour la laisser derrière nous. Jim Gottfridsson est le maître à jouer et la plaque et tournante de leur jeu en attaque. Les joueurs sont tous capables de tirer de loin et au travers. Il y a des shooteurs de longue distance, capables de jouer au près et de bien lire les situations. Devant deux bons gardiens, la défense est compacte et efficace. Les ailiers Jerry Tollbring et Niclas Ekberg sont efficaces : ce sont de bons finisseurs avec une bonne gamme de tirs. Les arrières Simon Jeppson, Lukas Nilsson et Johan Jakobsson sont de bons fers de lance de leur équipe avec leur capacité à déclencher de très loin. Enfin, le Parisien Jesper Nielsen, au poste de pivot, est l’un des joueurs les plus utilisés : il est précieux à son équipe en se mettant au relais des artilleurs ».

La rédaction

 

Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE