Euro handball 2020 : les enjeux de France-Lituanie

Rassemblée depuis dimanche soir à Aix-en-Provence, l’Équipe de France s’apprête à affronter la Lituanie, ce jeudi à 20h30, lors du premier match des qualifications au Championnat d’Europe 2020 (Autriche-Norvège-Suède).

 

Avant même d’entrer dans le Mondial de handball en janvier 2019, l’Équipe de France a la tête à l’Euro 2020 et à son premier match de qualifications ce jeudi à 20 h 30, lors duquel elle affrontera la Lituanie, à l’Arena du pays d’Aix, à Aix-en-Provence.

Encore la Lituanie

Voici 20 ans que la Litunaie n’a plus pris part à une compétition majeure. En 1998, elle concluait à la 9e place l’unique Euro pour lequel elle avait obtenu un sésame, surfant encore sur des joueurs formés dans l’ex-URSS. Ces derniers avaient d’ailleurs accroché les Bleus de Daniel Costantini (20-20). Depuis, si l’équipe est en progrès – elle avait notamment dominé la Norvège 32-29 le 6 novembre 2016 – elle bute encore et encore sur les qualifications aux Euros et aux Mondiaux. Jeudi, elle tentera de jouer son va-tout et sûrement éviter une lourde défaite, comme la plus large de son histoire en qualifications, à Pau il y a deux ans (20-37) déjà contre les Bleus.

> Qualifications Euro 2020 : la sélection des Bleus
> Nikola Karabatic manquera le Mondial 2019

Guillaume Gille, entraîneur-adjoint et préparateur physique, donne les clefs de ce match : « Jonas Truchanovicius ne sera pas présent et, d’après nos informations, Gerdas Babarskas est incertain. Ce sont les deux joueurs les plus influents sur la scène internationale. L’équipe de Lituanie sera remaniée avec certainement le retour de quelques anciens, mais tout cela reste à vérifier car il s’agit du premier match de la saison. Sans connaissance précise de l’effectif, ce match n’est pas évident à préparer. Cette équipe possède un bon équilibre et, dans ces bons jours, elle est capable de battre la Norvège ou, lors d’un match de fin de saison, de nous pousser dans nos retranchements. La préparation de notre match est plus centrée sur notre équipe car nous déplorons trois absences, Michaël Guigou, Nikola Karabatic et Romain Lagarde. Nous avons besoin de rafraîchir le disque dur de l’équipe de France jusqu’au jour qui nous rapproche de ce rendez-vous. Si le premier degré de ce premier match des qualifications est de nous imposer et de lancer notre campagne pour l’Euro 2020, nous devons trouver des alternatives pour cette semaine et pour l’avenir avec notamment le forfait annoncé de Nikola au Mondial de janvier. Il ne s’agit pas de remplacer Nikola poste pour poste, mais bien d’utiliser tous nos arguments et de développer de nouvelles formules de jeu adaptées aux profils de nos joueurs. »

Les chiffres à retenir

– Après la 200e sélection du capitaine Cédric Sorhaindo lors du premier France-Danemark à la Guadeloupe, deux autres joueurs devraient franchir un cap : Valentin Porte (99 sélections) et Ludovic Fabregas (49).
– Kentin Mahé (91 sélections) (photo) affiche 300 buts à son compteur.
– Depuis la sortie des J.O. de Rio et la passation de témoin entre Claude Onesta et Didier Dinart (avec Guillaume Gille), l’équipe de France a disputé 36 matches et affiche 29 victoires, 2 nuls et 5 défaites.
– Avec un effectif de 17 joueurs à sa disposition, Didier Dinart devra écarter un élément pour défier la Roumanie. Avec 4 pivots dans l’effectif, il est possible que le choix s’effectue sur ce poste.

Leslie Mucret
Crédit photo : Actionplus / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE