Érick Mathé : « Beaucoup de motivation et d’enjeux »

Jeudi à 21 h, Chambéry (1er) reçoit Montpellier (5e) lors de la 11e journée de Lidl Starligue. Une rencontre particulière pour Érick Mathé, coach des Savoyards, qui rencontre pour la première fois le MHB après avoir été l’adjoint de Patrice Canayer pendant trois ans. Il se confie.

 

Jeudi, votre équipe du Chambéry Savoie Mont Blanc va recevoir au Phare le MHB, votre ancien club. Que ressentez-vous avant cette rencontre ?

C’est toujours particulier de retrouver un club dans lequel on a longtemps travaillé, avec lequel j’ai eu de belles émotions, comme après la victoire en finale de la Ligue des Champions. Il y aura beaucoup de retrouvailles avant la rencontre, mais une fois le match lancé, ce sera uniquement deux équipes qui s’affrontent. Nous abordons cette rencontre forcément dans un bon état d’esprit, avec l’envie de bien faire.

Qu’avez-vous retenu après trois ans en tant qu’adjoint de Patrice Canayer ?

J’ai appris beaucoup de choses ici et là, mais comme lors de mes 15 années d’entraîneur avant de rejoindre Montpellier. Au MHB, on a l’habitude de gagner, j’ai donc connu la culture de la victoire et le très très haut niveau. Avec la Ligue des Champions, il fallait jouer tous les trois jours jusqu’à fin mai. J’ai saisi une belle opportunité de travailler avec Patrice Canayer, qui est une référence dans le milieu de handball. Après trois ans, j’étais prêt à redevenir entraîneur principal pour cette saison 2018/2019.

Chambéry-Montpellier était le sommet du championnat de France de handball, mais depuis les ascensions du Paris-SG et du HBC Nantes, estimez-vous que cette rencontre a perdu de son prestige ?

Avant Chambéry-Montpellier était le “Clasico”, les rencontres qui décidaient du titre de Champion de France. Les équipes ne sont plus aussi fortes qu’avant, mais ce match reste un moment particulier pour ces deux clubs historiques. Pour la confrontation de jeudi, il y aura beaucoup de motivation et d’enjeux. Nous avons envie de continuer notre série, et Montpellier veut réduire son écart avec la tête du classement.

Comment jugez-vous le début de saison des Montpelliérains ?

Ils sont en questionnement, même si leur jeu est plutôt bon. Ils ne sont pas réguliers, mais c’était un peu à prévoir après un titre de Champion d’Europe. Ce n’est pas facile de retrouver l’exigence pour se remettre dans un nouvel exercice.

En revanche, Chambéry est en tête de la Lidl Starligue après 10 journées. Pensez-vous conserver cette place jusqu’à la fin ?

Nous n’allons pas rester leader jusqu’au bout. Ce n’est pas forcément l’objectif, qui est plutôt de retrouver l’Europe en se classant dans les cinq premiers. On ne se projette pas, mais on va essayer de se battre jusqu’au bout face aux grosses écuries. Nous jouerons les affiches qui se proposeront à nous avec l’objectif d’être satisfaits de notre prestation finale.

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE