Tokyo 2020 : Les Bleus passent à côté face au Mexique

Alors que l’équipe de France de foot était la première à entrer en lice dans la compétition, les joueurs de Sylvain Ripoll se sont totalement laissé dépasser par leur adversaire.

On aurait espéré mieux comme entrée dans la compétition. Pour leur premier match de poule, les Bleus se sont inclinés ce midi sur la pelouse du Tokyo Stadium face au Mexique. Après 25 ans d’absence aux Jeux olympiques, les joueurs menée par André-Pierre Gignac n’ont pas su sortir le grand jeu. Disposés en 4-2-3-1, les Bleus se sont vite retrouvés sous la pression de leur adversaire. Dès l’entame de jeu, les Mexicains se sont montrés incisifs et ont mis la pression dans le camp Bleus. En première mi-temps, ont compte pas moins de trois tentatives de but sur le gardien français. Dès le retour sur le terrain, les rappels à l’ordre de la première période semblaient déjà oubliés pour les joueurs de Sylvain Ripoll. Passifs et désordonnés, les Français encaissent un premier but dès la 47e ; But de la tête de Vega sur un centre de Lainez. Un avertissement qui ne semble pas servir de leçon. A la 54e, Francisco Sebastian Cordova se retrouve seul face aux cages et inscrit un second but, quelques minutes à peine après le premier. Deux buts en moins de 10 minutes, il n’en fallait pas moins pour anéantir les espoirs des Bleus.

 

 
A la 68e, Randal Kolo Muani, entré sur le terrain quelques minutes plus tôt, provoque un penalty. Chargé de la taper, le capitaine et expérimenté André-Pierre Gignac envoie le ballon au fond des cages et réduit le score à 2-1. L’arrivée des remplaçants, Beka Beka, Mbuku et Bard ont permis aux joueurs de souffler un peu. Mais c’était sans compter le Mexique, favoris de la poule, et sa féroce envie d’en découdre.
Antuna marque à la 80e. 3-1. Un score qui ne fait que refléter un manque d’organisation côté Bleu sur le terrain du Tokyo Stadium. En manque de repères et trop souvent passive, l’équipe s’est montrée que très peu offensive. Pour clôturer le match, Aguirre plante un dernier but dans les cages françaises à la 90e. Score final 4-1. Une défense qui subit, un collectif encore inexpérimenté, une chaleur étouffante, trop peu de communication entre les joueurs. C’est ainsi que l’on pourrait résumer la rencontre côté français. Une équipe qui avait pourtant montré des signes encourageants lors de sa victoire en match de préparation contre la Corée du Sud (victoire 2-1). Mais un manque d’effectif, des joueurs retenus en club et une préparation express ont eu raison des bleus et du staff. Si l’équipe espère se qualifier pour la suite du tournoi olympique, elle devra vite se ressaisir contre l’Afrique du Sud dimanche puis contre le pays hôte, le Japon. Seuls les deux premiers de la poule seront qualifiés.

Capucine Lorain
Crédit photo : DeFodi Images / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE