Manchester United valorisé à 3 milliards d’euros

Pour la deuxième année consécutive, l’étude « Évaluation des clubs de football – L’élite européenne » a été conduite selon une méthodologie propre à KPMG, qui propose un classement de la valeur financière de 32 clubs de football européens.

 

La valeur financière totale des 32 clubs du classement atteint 29,9 Milliards d’euros, soit une hausse de 14% par rapport à 2016. Et c’est le club de Manchester United qui est leader de ce classement, devant les deux géants que sont le Real Madrid et le FC Barcelone. C’est également le premier club européen de football à dépasser le chiffre de 3 Milliards d’euros (3,095) de valorisation financière.

L’édition 2017 voit également l’arrivée du club anglais de Leicester City FC, qui, grâce à une saison remarquable, prend directement la 16ème position du classement. Les autres nouveaux clubs du classement sont l’Athletic Club Bilbao (Espagne – 25ème) et le Beşiktaş JK (Turquie – 30ème).

Au-delà des clubs européens « champions », le classement fait ressortir six clubs qui ne jouent pas au sein des 5 principales ligues européennes : AFC Ajax (Pays-Bas), PSV Eindhoven (Pays-Bas), SL Benfica (Portugal), Fenerbahçe SK (Turquie), Galatasaray SK (Turquie) et le Beşiktaş JK (Turquie). Ces six clubs constituent ensemble 6% de la valeur financière totale des 32 clubs.

Les clubs anglais sont les plus représentés dans le classement 2017, portant à eux seuls 40% de la valorisation totale des 32 clubs du classement, leur capacité à générer un chiffre d’affaires – notamment grâce aux rémunérations des droits TV, bien meilleurs que ceux de leurs pairs européens – profitent aux clubs anglais. Ils prennent logiquement la tête du classement, avec 6 clubs représentés dans le top 10 (Manchester United, Manchester City FC (4è), Arsenal FC (5è), Chelsea FC (6è) et Liverpool FC (7è) ).

3 clubs français dans le classement

Parmi les 32 clubs sélectionnés dans le classement, trois sont français : le Paris Saint-Germain (11è), l’Olympique Lyonnais (24è) et l’Olympique de Marseille (32è). Malgré la perte d’une place dans le classement 2017, la valeur du Paris Saint-Germain a augmenté de 18 % ; la valeur de l’Olympique de Marseille demeure stable, en légère baisse de 1 %. L’Olympique Lyonnais progresse lui très nettement en 2017, gagnant 5 places, avec une valorisation qui augmente de 71 %, la plus forte progression en valeur des clubs du classement. Cette croissance s’explique notamment par l’acquisition de leur stade en 2016.

Jacques Boussuge, Head of Sports Advisory chez KPMG :

« Avec trois clubs issus de son championnat, soit un de moins qu’en 2016, la France s’en tire bien. Le signal très positif cette année vient notamment de l’Olympique Lyonnais, dont l’acquisition de son stade en 2016 lui permet d’enregistrer une croissance de 71 % de sa valorisation, le plus haut taux du classement. Si le chemin qui reste à parcourir pour rivaliser avec les « grands d’Europe » est encore à faire, les taux de croissance des valorisations du PSG et de l’OL sont encourageants ».

La rédaction

 

Crédit photo : PA Images / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE