L’UEFA Champions League dévoile sa nouvelle identité de marque

La marque de l’UEFA Champions League pour le cycle 2018-2021 revêt un nouveau look dynamique. Un concept qui sous-tend la nouvelle identité se présente sous la devise « Moments uniques sur la scène ultime ».

 

Les étoiles interconnectées sur le ballon de l’UEFA Champions League sont au centre de cette identité de marque rafraîchie. Le concept exprime les moments légendaires du football, qui font la magie des soirs de matchs de l’UEFA Champions League. Le branding a été conçu de manière à être plus flexible, tout en se fondant sur des éléments établis tels que l’hymne, le stade et le trophée. La palette de bleus utilisée pour les matches de l’UEFA Champions League a été agrémentée de couleurs vives (magenta et cyan) pour appuyer un look plus contemporain.

Une expression visuelle claire de la marque

La nouvelle identité visuelle reflète le développement du positionnement de la marque de l’UEFA Champions League. Elle renforce les valeurs essentielles de la marque pour lesquelles la compétition est connue, tout en mettant en évidence le rôle majeur de celle-ci dans le football. Conformément au cycle commercial des droits de diffusion et des droits de sponsoring, l’UEFA révise l’identité de ses marques de compétitions tous les trois ans. Le nouveau design est un pas en avant significatif par rapport aux précédents, et si le ballon étoilé gagne en visibilité dans la nouvelle identité, le stade de l’Ultimate Stage continue de faire partie du branding. Cela élargit la palette d’éléments visuels clés, pouvant être utilisés aussi bien en interne que par les partenaires de l’UEFA à des fins de communication.

Guy-Laurent Epstein, directeur Marketing d’UEFA Events SA :

“L’UEFA Champions League est une marque reconnue dans le milieu du football, du sport et du divertissement à l’échelle mondiale. Ce rafraîchissement de la marque maximise les possibilités d’implication des supporters et des autres parties prenantes par le biais de nouvelles technologies et plateformes”.

La rédaction
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE