Ligue 2 : Mickaël Le Bihan, recrue phare de Dijon

Sorti sur blessure en match amical contre Troyes, l’attaquant breton Mickael Le Bihan sera indisponible 4 semaines. Il manquera donc le début de saison avec le DFCO, alors qu’il devait en être un des joueurs majeurs en Ligue 2.

Une pré-saison en demi-teinte pour Dijon. Nouveau pensionnaire de Ligue 2 après sa saison catastrophique l’an passé (bon dernier avec seulement 3 victoires), le DFCO n’a remporté aucun de ses matchs amicaux de préparation, avec même une lourde défaite 3-0 face à Bourg-en-Bresse (National). Et maintenant voilà que lors d’une nouvelle défaite contre Troyes, sa recrue majeure se blesse. Sur un duel aérien anodin, Mickael Le Bihan retombe mal et se tord la cheville. Diagnostic final après examen : entorse et un mois d’indisponibilité. Deuxième meilleur buteur du championnat l’an passé avec 19 réalisations, le Breton a montré sur les matchs amicaux qu’il allait avoir une importance capitale en Ligue 2 dans la création du jeu dijonnais. Il manquera à son club par son rôle spécifique d’attaquant doué à la finition et créatif dans le jeu, lui qui décroche beaucoup pour faire parler sa qualité de passe longue et sa vision du jeu.

Le temps de son retour, l’entraîneur David Linarès devra composer autrement. Et l’effectif dijonnais a de la ressource : l’ancien Lillois Yassine Benzia, la recrue Valentin Jacob venu de Niort, le jeune Bryan Soumaré revenu de son prêt réussi à Sochaux. Le club bourguignon fait office de candidat très sérieux à la montée avec en plus les arrivées de Mattéo Alhinvi (ex-Nîmes), du vétéran Daniel Congré (libre de Montpellier), le prêt de la pépite Yaya Soumaré (OL) et le retour dans les cages dijonnaises de Baptiste Reynet (libre de Nîmes). Il faudra aussi composer avec l’attaquant Aurélien Scheidler, courtisé par Nancy qui voudrait le faire revenir après un prêt fructueux en Lorraine la saison passée. La blessure de Le Bihan a rebattu les cartes. Le natif de Ploemeur devrait être définitivement remis pour affronter son ancien club l’AJ Auxerre en novembre. Un derby bourguignon qui s’annonce chaud, après les sorties piquantes de l’attaquant passé chez le rival. A son arrivée à Dijon, il avait déclaré qu’il n’avait « pas d’attache à Auxerre » et qu’avec le DFCO il avait rejoint « un meilleur club ».

Etienne Le Van Ky
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE