Ligue 1 : Le FC Nantes se mobilise pour le Téléthon

Dimanche 6 décembre (15h), le FC Nantes accueille le Racing Club de Strasbourg pour le compte de la 13ème journée de Ligue 1. À cette occasion, les joueurs locaux arboreront un maillot spécial pour soutenir l’édition 2020 du Téléthon, qui se tiendra ce même week-end (4 et 5 décembre).

Afin de porter cette action, Synergie, Partenaire Officiel du FC Nantes depuis de très nombreuses années et premier groupe français indépendant en Ressources Humaines, a accepté de laisser sa place sur la tunique des Jaune et Vert au profit du « 3637 ». Ce numéro de téléphone permet effectivement de faire un don durant ce week-end du Téléthon (numéro vert, appel gratuit depuis un poste fixe). Dimanche 6 décembre (15h) à La Beaujoire, face au RC Strasbourg, Nicolas Pallois et ses coéquipiers arboreront donc un maillot floqué du « 3637 ». Mis aux enchères sur la plateforme MatchWornShirt, spécialisée dans les enchères de maillots officiels, les tuniques dédicacées des vingt joueurs du groupe nantais au coup d’envoi seront donc remises aux plus offrants. L’intégralité des enchères récoltées seront remises à l’AFM-Téléthon.
 

 
« Au nom du FC Nantes, je tiens à remercier Daniel Augereau et Synergie pour leur geste en faveur du Téléthon 2020 sur cette rencontre face au RC Strasbourg. C’est tout à leur honneur », explique Waldemar Kita, président du FC Nantes. « Depuis plusieurs années maintenant, le FC Nantes apporte régulièrement son soutien à des associations qui se battent pour faire avancer la recherche et/ou venir en aide auprès des patients et leurs proches. Dans le contexte sanitaire particulier que nous connaissons tous, il nous semblait évident de proposer différentes actions en faveur de l’AFM-Téléthon (calendrier solidaire, maillot spécial), une association historique qui se bat au quotidien depuis toutes ces années pour financer la recherche sur des maladies rares. Plus que jamais, l’AFM-Téléthon compte sur nous, sur vous. »

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE