Ligue 1 : « Gigi » Buffon pour faire grandir l’institution PSG

Il sera présenté ce lundi par son nouveau club. Gianluigi Buffon et le PSG se sont entendus sur un contrat d’une année plus une en option. À l’image du recrutement de David Beckham il y a six ans, voire de celui de Neymar l’an dernier, le PSG veut montrer son attractivité et passer un cap dans son organisation.

 

Il ne faut pas traîner trop loin du Camp des loges pour s’apercevoir que la structure interne du PSG n’est clairement pas digne des grands clubs. Neymar s’est d’ailleurs plaint lui aussi de ce manque total d’organisation et des multiples guerres d’égo qui pullulent au sein même du club. Si l’attractivité économique du club, les énormes salaires donnés aux joueurs, ne sont plus à prouver, la quête d’une institution respectée par les joueurs est plus difficile à construire. Les frasques de Serge Aurier, les caprices de Marco Verrati ou d’Adrien Rabiot, sont autant d’éléments qui montrent que le PSG n’a pas encore placé l’institution au dessus de ses joueurs vedettes.

Apporter une culture du travail

Le recrutement de Gianluigi Buffon va dans ce sens. Au-delà de son niveau de gardien encore très bon, et notamment meilleur que celui de Trapp ou d’Areola, le portier italien va apporter une culture du travail et un professionnalisme hors du commun. Des ingrédients qui ont fait sa réussite et sa longévité au plus haut niveau. La parole de Gigi ne peut avoir qu’un effet bénéfique dans un vestiaire ou tout ne tourne pas toujours rond. Entre les proches envahissants, les chichas dans le casier ou encore des fuites calculées dans la presse, Buffon va servir de relais et d’œil nouveau pour tenter de rendre ce vestiaire à l’image des cadors européens.

Instaurer une culture de la gagne pour viser la Ligue des Champions

Il ne manque qu’un seul trophée à ce joueur, le même qu’au PSG. La Ligue des Champions. C’est l’aboutissement que recherche les deux parties. Les arrivées simultanées de Neymar et Mbappé l’été dernier, avaient fait passer un cap au PSG, notamment dans le message envoyé aux autres écuries européennes. Le Brésilien, déjà vainqueur du trophée, avait été surpris à plusieurs entraînements du comportement de certains de ses coéquipiers, Layvin Kurzawa en tête. Il reprochait à plusieurs joueurs leur manque d’investissement lors des entraînements, et l’absence de cette envie de gagner. L’ancien capitaine de l’Italie, champion du monde en 2006, devra lui aussi apprendre à ses coéquipiers à devenir des vrais affamés de victoire, et pas seulement dans les compétitions nationales. Avec ce recrutement, le PSG affirme encore sa volonté pour la saison prochaine. Il faudra compter sur eux. Parce qu’après deux échecs en huitièmes de finale, les Parisiens vont devoir laver l’affront, et c’est pour cela que Gianluigi Buffon est arrivé…

Justin Teste
Crédit photo : Ansa / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE