L’Espoir club bastiais fait la part belle à l’accompagnement scolaire

Le club de football l’Espoir club bastiais a mis en place des séances de soutien scolaire pour ses jeunes licenciés depuis la rentrée de septembre. Ce dispositif fait partie des lauréats de l’appel à projet Impact 2024.

 
Le football est la raison d’être de l’Espoir club bastiais (ECB), mais ce n’est pas tout. « Nous ne sommes pas qu’une association de football, nous accordons une place importante aux domaines de l’éducation et du social », insiste Jérémy Gilles, vice-président. « Nous voulons aussi proposer un accompagnement scolaire à nos petits licenciés. » Depuis la rentrée de septembre, 30 enfants de 7 à 13 ans, tous volontaires, bénéficient de cet accompagnement allant du perfectionnement au soutien, dans un local préfabriqué. Don-Pierre Beveraggi, éducateur et également professeur des écoles, suit ces jeunes : « On revient sur les soucis rencontrés dans une matière. On aide à recadrer les acquis », décrit-il. « Pendant le temps scolaire, ces séances ont lieu pendant une heure ou une heure et quart, le mercredi, du matin au soir. Les enfants sont regroupés par quatre à cinq enfants de même niveau. Ils échangent avec eux, ce qui créé une forme de tutorat. » Lors des vacances scolaires, des stages de deux journées entières ont été organisés. Les enfants alternent entre activités sportives et de soutien scolaire.

Se rapprocher des familles

« Il y avait une certaine attente au club », souligne Jérémy Gilles. L’ECB se situe dans le sud de Bastia et ses 220 licenciés, des jeunes pour la grande majorité, viennent des quartiers prioritaires de la ville. Déjà associé au Secours populaire et à la CAF pour proposer des licences à moindre coût, le club s’engage à aider les plus précaires. « Ces séances de soutien nous permettent de faire des allers et retours avec les familles et de plus en plus avec les écoles », souligne Don-Pierre Beveraggi. Ce dispositif articulé autour d’un accompagnement à la scolarité et à la citoyenneté hors des créneaux d’entrainement fait partie des 55 projets lauréats de l’appel à projets Impact 2024 lancé par l’Agence nationale du Sport, Paris 2024, le Comité national olympique et sportif français et le Comité paralympique et sportif français. Le club utilisera la dotation financière qui va avec cette distinction pour rembourser les tablettes numériques acquises pour ces séances, ainsi que pour acheter des fournitures « avec la volonté d’avoir les meilleurs équipements possibles », précise Jérémy Gilles. « Nos actions reçoivent une visibilité et une légitimité à travers cette entrée dans ce dispositif », ajoute Don-Pierre Beveraggi. « Cela donne une bonne image du club. »

 


 

Santé et environnement

Cette action de soutien scolaire est encore en phase expérimentale, mais les bons retours des familles encouragent à continuer. Le poste de directeur d’école de Don-Pierre Beveraggi facilite les démarches pour développer ce programme avec plus d’enseignants bénévoles. « Nous souhaitons doubler l’effectif en 2021, mais il nous faudra trouver des solutions dans le planning », indique-t-il. Le projet a également pour but d’accompagner vers la citoyenneté en s’engageant sur les terrains de la santé et de l’environnement. « Nous sommes partenaires avec des associations engagées dans l’écologie qui vont venir pendant les stages pour faire de la sensibilisation », souligne Jérémy Gilles. L’ECB transposera également le programme santé de la Fédération française de football pour apprendre à ses jeunes à bien manger, à bien s’hydrater et pour les mettre en garde contre les drogues. Une sensibilisation à la lutte contre les maladies cardio-vasculaires sera faite à destination des licenciés plus âgés. « Nous comptions mettre ses actions en place rapidement, mais le Covid-19 nous a coupé l’herbe sous le pied », précise Jérémy Gilles.

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE