Le Stade Vélodrome va devenir un centre de vaccination

À Marseille, le Stade Vélodrome va devenir un centre de vaccination contre la Covid-19. Le mythique stade de football de la cité phocéenne accueillera dès la semaine prochaine des citoyens voulant se faire vacciner. Pour le moment aucun protocole précis n’a été dévoilé par l’ARS.

C’était un projet en vigueur depuis plusieurs semaines, il va enfin être réalisé. L’ARS (Agence régionale de santé) a annoncé le réquisitionnement du Stade Vélodrome comme centre de vaccination contre la Covid-19. Un projet qu’a longtemps souhaité le maire socialiste de Marseille Benoît Payan. En février dernier, l’élu s’était exprimé sur le sujet. « Je suis prêt à ouvrir le stade Vélodrome dans les prochains jours et à vacciner 10 000 personnes par semaine sans rendez-vous. Je veux le faire. Envoyez des vaccins ! » Sa volonté a donc été respectée. Son adjointe à la santé, Michèle Rubirola, a assuré ce jeudi matin que le stade de la cité phocéenne ouvrira ses portes à ceux qui souhaitent se faire vacciner. Dans un département placé sous haute surveillance, la nouvelle est la bienvenue. En effet, les Bouches-du-Rhône font partie des vingt-trois départements placés sous surveillance renforcée, suite à la propagation du virus. De plus, la population n’a pas assez été vaccinée. En effet, sur un département qui compte plus de 2 millions d’habitants, seules 120 000 personnes avaient été vaccinées au 7 mars dernier. Des chiffres qui devraient augmenter avec l’ouverture d’un centre comme le Stade Vélodrome. Pour le moment, aucun protocole n’a été annoncé. Ce dernier doit être mis en place par l’ARS, la mairie (propriétaire du stade), les communautés professionnelles territoriales de santé et les marins-pompiers de Marseille. L’un d’entre eux s’exprime d’ailleurs sur la nouvelle. « Nous avons été les premiers réquisitionnés pour faire des tests sur la population, pour lutter contre la propagation du virus. Il est normal que nous fassions partie de l’opération. »

 

 

Ce n’est pas la première fois que le monde du football se ligue contre le virus. Dès le début de la crise sanitaire dans l’Hexagone, la Fédération Française de Football s’est positionnée pour aider les personnels soignants, en première ligne face à la pandémie de Covid-19. Et sur les réseaux sociaux, le monde du foot s’est montré tout aussi engagé, avec des actions simples mais efficaces. Nombreux sont les footballeurs professionnels à avoir véhiculé des messages positifs et protecteurs sur leurs réseaux. Certains d’entre eux avaient notamment participé à l’hashtag « restez chez vous », comme la pépite du football français, Kylian Mbappé. « Partageons la même ambition : protéger les autres. Pour que demain le monde redevienne le terrain de tous nos jeux. » Le football continue donc de s’investir dans cette crise sans précédent, et espère revoir au plus vite le public faire son retour dans les stades, non pas pour se faire vacciner, mais pour revivre des émotions à travers le sport.

Mattéo Rolet
Crédit photos : Eurokinissi / Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE