Le SAS Épinal attend le LOSC en Coupe de France

Après avoir battu la JS Saint-Pierroise (R1), le SAS Épinal (N2) jouera en 8e de finale de la Coupe de France face à Lille le mercredi 29 janvier à 18 h 30. Réaction de Djamel Menai, l’entraîneur adjoint.

 

Quelles émotions ont dominé au coup de sifflet final qui a envoyé votre équipe en 8e de finale de la Coupe de France après votre victoire face à la JS Saint-Pierroise (R1) (1-0 ap), samedi dernier ?
Il y avait beaucoup de joie, énormément même. Nous étions très fiers d’atteindre une nouvelle fois les 8e de finale de la Coupe de France. Tous ensemble, nous avons réussi à égaler le plus haut niveau que le club ait atteint dans cette compétition. Nous avons procuré de la joie aux 3 000 supporters présents au stade.

 

Vous allez jouer le LOSC au tour suivant. Que pensez-vous de ce tirage ?
C’était notre objectif de tirer un “gros” et Lille est un bon club qui a joué la Ligue des champions cette saison. Nous allons offrir un beau match de gala aux Spinaliens.

 

 

Pourrez-vous jouer au stade de la Colombière ?
Nous avons fait savoir que nous souhaitons jouer chez nous, dans notre stade qui a une capacité de 5000 places. Nous avons eu une réunion de sécurité avec les forces de l’ordre mardi pour évaluer les moyens pour l’organisation. Nous sommes habitués à recevoir de belles affiches, il y a deux ans, l’équipe avait joué à domicile contre l’Olympique Marseille et au 7e tour de cette édition, nous avons reçu Sochaux, une équipe de ligue 2. Nous attendons sereinement la décision de la Fédération française de football. On espère que tous nos supporters pourront venir.

 

Comment allez-vous préparer cette rencontre ?
On prépare d’abord le match de championnat qu’on va disputer à Croix, dans la région lilloise. Ce n’est qu’à partir de dimanche qu’on basculera en mode Coupe de France. On va jouer un mercredi, mais ça ne sera pas un handicap, surtout si on joue à Épinal et nous n’avons pas besoin de nous déplacer. Puis à 18 h 30, nos supporters auront le temps de sortir du travail. Ça fera trois matchs en une semaine, mais ce n’est que du bonheur, pour l’équipe et notre public.

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : SAS Épinal
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE