Football : le MHSC, une opportunité pour l’US Fontenay

Jean-Philippe Gautrais, maire de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), a accompagné samedi dernier les U12 du club de football de l’US Fontenay en visite au centre de formation du Montpellier Hérault SC. À cette occasion, il évoque le partenariat signé entre les deux clubs.

 

Que peut apporter le MHSC à l’US Fontenay et à la ville ?
Le partenariat conclu entre l’US Fontenay et le Montpellier Hérault SC est une opportunité qui permet de renforcer le lien avec les éducateurs, chose pas toujours simple. Le club compte environ 800 licenciés et ce partenariat permet de continuer à accompagner les jeunes joueurs et à structurer le club de manière sérieuse. Avec le MHSC, nous sommes sur la même longueur d’onde, ce qui permet d’offrir un meilleur cadre aux jeunes. Devenir footballeur professionnel n’est pas à la portée de tous et on veut éviter une grosse déception à l’enfant. Au MHSC, ils sont très attentifs et je suis content que ça marche.

 

Pourquoi avez-vous accompagné la visite des U12 à Montpellier samedi dernier ?
Cela permet de voir concrètement des résultats sur le terrain et par la suite voir si nous pouvons nouer d’autres partenariats. Cette visite a aussi permis de valoriser à la fois les jeunes et la ville. Je suis fier que les U12 aient pu venir à Montpellier, jouer contre leurs homologues, visiter le centre de formation, assister à un match de Ligue 1 (Montpellier-Angers, NDLR) et avoir des étoiles plein les yeux.

 

Qu’avez-vous pensé de la rencontre entre les U12 (5-4 pour les Franciliens) ?
J’ai trouvé que c’était une rencontre assez équilibrée, avec un bon niveau technique des deux côtés. Il y avait une construction de jeu assez intéressante avec un fond de jeu et on commence à prendre du plaisir à regarder. Il y a eu quelques beaux gestes et j’ai d’ailleurs été surpris par la vision de jeu et la qualité technique chez certains joueurs. On peut voir à travers ce match le travail réalisé par les coaches.

 

Le partenariat entre les deux clubs a été signé en 2018. Comment a-t-il évolué un an après ?
Nous avons vu des évolutions au niveau du coaching qui est bienveillant, éducatif, constructif. Je l’ai vu ce samedi sur le terrain, mais je le vois aussi dans la structuration au quotidien. Nous tirons les enfants vers le haut.

 

Quel rôle avez-vous joué dans ce partenariat ?
On va dire un rôle de facilitateur. Je suis un enfant de Fontenay et je souhaite rendre à la ville ce qu’elle m’a donné. En tant que puissance publique, j’ai des contacts avec certaines personnes et par l’intermédiaire du groupe Nicollin, propriétaire du MHSC, nous avons pu rencontrer Robert Nouzaret. De fil en aiguille, nous sommes devenus partenaires.

 

Quelle place a le club de l’US Fontenay dans votre ville ?
Nous avons deux clubs de football qui ont tous les deux un impact sur le territoire. Le club de l’US Fontenay fait partie du club omnisports qui permet d’avoir une solidarité et une vision collective. Les footballeurs bénéficient donc de ses structures. Nous voulons valoriser le sport dans la ville, car je sais ce qu’il peut apporter aux joueurs et aux habitants. L’activité physique a une place conséquente dans les quartiers populaires et pour une grosse partie de la population fontenaysienne. Le football est très répandu en France et a donc une certaine importance.

Propos recueillis par Jade Delattre-Buisset
Crédit photo : Jade Delattre-Buisset
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE