Football : SC Bastia, une reconstruction en marche

Depuis sa promotion en National, le club corse continue de bâtir sur ses fondamentaux. Après 16 journées, le SC Bastia se hisse à la 2e place avec 29 points. Une performance possible grâce une équipe expérimentée et une stratégie de développement tournée vers l’élite.

Bastia, un promu pas comme les autres. Le club corse a réalisé un départ canon en National dès le mois de septembre en gagnant 3 de ses 4 matchs tout en marquant 3 buts à chacun de ses adversaires. Le coach Matthieu Chabert assure que « nous avons pu garder une grosse partie de l’effectif de la saison dernière, les joueurs connaissent déjà le plan de jeu ce qui induit les automatismes. » L’équipe a su répondre présente lors de matchs cruciaux, notamment contre le Red Star (3e) en gagnant à l’extérieur 3-5 mais aussi contre le SO Cholet (4e) en ne leur laissant aucune chance à domicile 5-1. Une force qui pour le coach est naturelle. « Il n’y a pas de différence dans la préparation, mes joueurs respectent tous les adversaires, je pense juste que contre les « gros » notre concentration est au maximum. » Après 16 journées un profil se distingue : celui de Sébastien Da Silva. Ce droitier de 29 ans, titularisé 10 fois, a su trouver le chemin des filets à 7 reprises. Une performance qui permet au SC Bastia d’avoir le deuxième meilleur total de buts de ce championnat très serré avec 27 réalisations contre 29 pour le premier : l’US Quevilly-Rouen. Le travail des attaquants est donc primordial, Matthieu Chabert le sait. « C’est toujours bien d’avoir un buteur prolifique mais dans notre jeu, les attaquants jouent pour le collectifs, ils impulsent le tempo défensif. Cette philosophie nous permet de récupérer le ballon plus haut donc être plus proche du but. »

 

 

L’ancien pensionnaire de Ligue 1 est arrivé dans ce championnat pour le gagner. Avec un budget de 3,5 millions d’euros, le club se situe dans la fourchette haute du National. Le SC Bastia est un club corse historique. Fort de cette identité, son développement passe forcément par l’île de beauté. Communication en corse, staff et équipe, le club se développe à travers les valeurs de l’île. Dans cette stratégie, le club met en place une formation corse. Pour cela, 500 000 euros sont alloués à la au développement de l’académie. Grâce à ce budget, le club veut mettre en place un réseau de recrutement qui donne la priorité aux enfants corses. La formation est alors vu comme la clef du succès pour un retour dans l’élite, le SC Bastia voudrait en faire la principale ressource du club. Allier passion et raison : voilà sur quoi s’appuie le SC Bastia. En pleine reconstruction, le club se dote de bases solides qui donnent de bons résultats. Le Sporting souhaite mettre en valeur son histoire, en l’inculquant aux jeunes mais aussi aux nouvelles recrues pour se reconstruire. Le club a aussi annoncé qu’il s’appuierait sur le « peuple bleu » pour se développer. En mai dernier, le président bastiais Claude Ferrandi assurait que « sans passion il n’y a rien, sans raison on peut tout détruire. »

Arthur Glory
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE