Football : Montpellier au rythme de la Coupe du monde féminine

Montpellier fait partie des neuf villes hôtes de la Coupe du monde féminine de football, actuellement organisée en France. Premier bilan en ce début de Mondial avec Jean-Luc Meissonnier, vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole délégué aux sports.

 

Quel bilan tirez-vous du début du Mondial à Montpellier ?

Le bilan est très bon, d’autant que nous avons eu la chance d’avoir le beau temps avec nous. Lors de chaque match de poules que nous avons accueilli au Stade la Mosson, l’affluence a été au rendez-vous. Je pense au match de l’Australie, lors duquel les fans australiens sont venus nombreux. Ils ont aussi pleinement profité des animations dans une ambiance bon enfant.

Les Montpelliérains sont-ils réceptifs à cet événement ?

Tout à fait, nous avons d’ailleurs constaté cela avec les nombreuses demandes de bénévolat pour l’organisation de l’événement. Nous avons sélectionné un total de 250 bénévoles, alors qu’il y avait pas moins de 1 000 candidats. Montpellier a donc montré son engouement, depuis deux ans nous n’avons cessé de promouvoir l’accueil de cet événement. Accueillir cette compétition, c’est aussi une récompense de l’investissement envers le sport féminin.

Comment le sport féminin est-il mis en avant à l’occasion de ce Mondial ?

Nous avons mis en place des animations depuis 2017, notamment à l’occasion de la Journée de la femme. Plusieurs opérations de sensibilisations ont également été montées afin de promouvoir l’organisation de cette Coupe du monde 2019. Durant l’événement, depuis le 5 juin jusqu’au 29, un village a été mis en place, permettant au public de découvrir de nombreuses animations autour du football. Les demi-finales et la finale seront retransmises sur écran géant.

De quelle manière Montpellier Méditerranée Métropole soutient-elle le sport féminin tout au long de l’année ?

Montpellier fait partie des villes françaises les plus dynamiques au niveau sportif, et notamment au niveau du sport féminin. Le football, le basket, le hockey, le handball, le rugby, la natation… toutes ces disciplines brillent grâce à des clubs performants d’années en année. Soutenir le sport féminin s’inscrit dans la genèse de la politique menée par Montpellier Méditerranée Métropole et son président Philippe Saurel. Nous entendons continuer à soutenir le sport féminin et l’accueil de cette Coupe du monde 2019 répond à cette volonté.

Propos recueillis par Olivier Navarranne

 

Crédit photo : Christophe Ruiz
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE