Football : Monaco veut éviter le piège Rumilly Vallières

Les joueurs du rocher sont encore en lice pour se qualifier pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions et remporter la Coupe de France. Pendant une dizaine de jour, l’équipe et le staff se sont mis au vert pour préparer au mieux ces échéances.

Monaco jouera une coupe d’Europe c’est déjà une certitude depuis plusieurs semaines. Mais laquelle ? C’est véritablement la question qui anime Niko Kovac et ses troupes. En championnat, la deuxième place synonyme de qualification directe en Ligue des Champions est encore accessible. Les Parisiens sont donc en ligne de mire à deux unités. Mais à un point derrière à la quatrième place Lyon rode et veut aussi sa place en C1. On l’aura compris les Monégasques n’ont pas le droit à l’erreur s’ils veulent atteindre leurs objectifs. Mais pour y arriver il faudra encore batailler, il reste deux matchs et non des moindres. La réception de Rennes (7ème) puis le déplacement à Lens (5ème) offrent une fin de saison relevée à Monaco. Mais ce n’est pas tout, l’escouade de Niko Kovac a un dernier objectif, remporter la Coupe de France. Pour cela il faudra se défaire en demi-finale jeudi de la surprise Rumilly-Vallières (N2) avant d’affronter Paris ou Montpellier.
 

 
Trois ou quatre matchs donc qui valent de l’or. Jusqu’à la fin de la saison, les joueurs vivront ensemble dans un hôtel d’Eze, situé à quelques kilomètres du centre d’entraînement. Cette bulle de performance servira à la récupération mais aussi à protéger les joueurs du virus de la Covid. Pas moins de six joueurs monégasques ont déjà été atteint ces dernières semaines (Gelson Martins, Golovin, Matazo, Diatta, Matsima et Millot). L’AS Monaco est donc en ordre de marche pour une double mission cruciale. Retrouver la Ligue des Champions et remporter une Coupe de France qu’elle n’a plus remporté depuis onze ans.

Alexandre Pastorello
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE