Euro 2020 : Une triste France tenue en échec

L’équipe de France a concédé le nul (1-1) en Hongrie à l’occasion de la 2e journée de la phase de poules de l’Euro. Les Bleus ont vécu une après-midi très compliquée, marquée par la faillite d’éléments majeurs à l’image de Karim Benzema.

Maladroite, peu inspirée, puis chanceuse : l’équipe de France n’a pas réussi son rendez-vous ce samedi. Face à la Hongrie, les Bleues espéraient obtenir un deuxième succès en autant de matches après leur victoire inaugurale contre l’Allemagne. Mais très vite, les hommes de Didier Deschamps se sont frottés à l’engagement et à la motivation hongroise, devant un stable comble garni de 60 000 spectateurs. Alors que l’attaque française s’est peu mise en évidence en première période, c’est la défense qui craque dans les arrêts de jeu de cette mi-temps. Après une jolie action hongroise, c’est Fiola qui vient tromper Hugo Lloris pour permettre à la Hongrie en deuxième période. Dans le deuxième acte, l’entrée d’Ousmane Dembélé permet d’apporter du dynamisme aux Bleus, qui finissent par égaliser grâce à Antoine Griezmann peu après l’heure de jeu. Puis plus rien : 1-1 score final, la France compte quatre points, est quasiment qualifiée pour les 8e de finale… mais son statut de favori de la compétition a pris du plomb dans l’aile.

 

 
« Malgré le contexte et le scénario on a donné 100% on est allés chercher le nul même si on était pas venus chercher ça », a confié Hugo Lloris au micro de TF1 après la rencontre. « On a rien à se reprocher au niveau de l’état d’esprit. Dans ce genre de match à partir du moment ou l’adversaire prend l’avantage c’est compliqué. Ils ont été bien organisés, généreux, ça nous rend la tâche difficile. On est déçus, on voulait les trois points, il faut rester positif pour la suite. Prendre ce but avant la pause ne nous aide pas, même si on a eu de bonnes situations en première mi-temps, il a manqué le dernier geste. Prendre l’avantage aurait changé la dynamique du match. Ils ont fait une grande performance, ils ne se sont pas affolés, on va se contenter de ce point et se projeter sur le match du Portugal. »

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE