Euro 2020 : La France tombe de très haut

Dominée par la Suisse avant de mener 3-1 à un quart d’heure de la fin, l’équipe de France s’est fait remonter puis battre par les Suisses aux tirs au but, après un ultime échec de Kylian Mbappé (3-3, 5-4 t.a.b.). Champions du monde, les Bleus s’arrêtent donc en 8e de finale de l’Euro.

« Favorite », « offensive », « meilleure attaque du monde »… la France abordait l’Euro avec confiance. Voire même un peu trop. Lundi soir, au bout de la nuit, elle a subi un violent retour sur terre. Après une première période fantomatique de la part des Bleus, la Suisse est passée devant grâce à Haris Seferovic. Profitant d’un bon quart d’heure en deuxième période, la France a égalisé puis a pris le large grâce à un doublé de Karim Benzema et un magnifique coup de canon de Paul Pogba. Mais la France s’est relâchée… et s’est fait rattraper, se faisant pousser en prolongation par des Helvètes déchaînés. Après une prolongation sans grande occasion, ce sont donc les tirs au but qui sont arrivés. Après des tirs impeccables de l’ensemble des tireurs, c’est Kylian Mbappé qui s’est présenté face au portier suisse. Le joueur du PSG a échoué, symbole d’un Euro durant lequel il est passé à travers. Comme l’ensemble d’une équipe de France qui n’a donc pas su confirmer son titre de championne du monde et s’arrête donc dès les 8e de finale de l’Euro.

 

 
« Il savait que dans le foot on gagne ensemble et on perd ensemble. On est tout coupable à ce stade. C’est douloureux surtout aux penalties. On s’est battu malgré les blessures et l’adversité. Il n’y a pas d’excuses à se chercher et il faut saluer les Suisses », a expliqué Hugo Lloris au micro de beIN SPORTS, revenant notamment sur la performance de Kylian Mbappé. Pour Raphaël Varane, au micro de TF1, « évidemment, c’est une énorme déception. On a été à réaction ce soir. On a manqué de tout. On a bien su réagir, mais ensuite, on laissé trop d’espaces. Ils sont revenus dans le match. On a mal géré les temps faibles et les temps forts. La déception l’emporte. C’est difficile d’avoir la lucidité d’analyser. Il nous a manqué de tout. »

Olivier Navarranne
Crédit photo : DeFodi Images / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE