Coupe du monde 2018 : Le résumé de Suède – Suisse

Dans un huitième de finale soporifique, la Suède est parvenue à s’imposer 1-0 grâce à un but d’Emil Forsberg. Les Suisses n’ont pas démérité mais ont manqué de précision dans le dernier geste.

 

On l’attendait, on y a eu droit. Les deux équipes n’ont pas livré un match de toute beauté. Il aura fallu attendre la 64ème minute et l’ouverture du score pour que le match s’emballe un peu. Avant ça, on a beaucoup vu Shaqiri et ses larges épaules qui ont été à l’origine de plusieurs occasions suisses. Les Suédois ont quant à eux exercé leur jeu à la perfection, à savoir attendre patiemment, fatiguer l’adversaire pour mieux piquer en contre. Une tactique parfaite pour mettre en orbite Claesson et Forsberg, qui ont parfaitement exploité les ballons qu’ils ont touché. 0-0 à la pause, et le sentiment que les deux équipes vont attendre la séance des tirs au but pour faire la décision.

> Quels espoirs pour les Bleus de 2018 ?
> Les Bleus vus par Julien Cazarre
> La France et le Mondial : Une histoire riche

Il aura fallu que le bloc suédois soit plus haut pour que le match prenne un autre tournant au retour des vestiaires. Les Scandinaves ont mis la pression durant 15 minutes, jusqu’à ce qu’Emil Forsberg inscrive son premier but du tournoi. Une frappe déviée par le malheureux Akanji, révélation de la phase de poule, qui aujourd’hui aura fait une seule erreur. La Suisse réagi rapidement avec deux changements, Seferovic et Embolo prennent place sur la pelouse. Les Helvètes passent alors à trois attaquants mais rien y fait. Si ce n’est pas Olsen, ce sont les défenseurs qui sauvent sur la ligne. L’attaque défense de fin de match ne suffira pas. Et ce n’est pas une énième utilisation de la vidéo pour enlever un penalty à la Suède qui changera quelque chose. Les coéquipiers de Toivonen verront les quarts de finale de la coupe du Monde pour la première fois depuis 1994, où ils avaient fini troisièmes. Reste à savoir si cela sera face à la Colombie ou l’Angleterre…

La rédaction
Crédit photo : Bildbyran / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE