Coupe du monde 2018 : Le résumé de Portugal – Espagne

Le premier choc dans cette Coupe du monde 2018 entre le Portugal et l’Espagne a offert un beau spectacle, les deux équipes se quittant sur le score de 3-3 au terme d’un match à rebondissements. Avec six buts inscrits dans cette rencontre, on tient le premier match référence de la compétition…

 

L’affiche entre les deux favoris du groupe B a tenu toutes ses promesses. Les Portugais, décidés à prendre le match à leur compte dès le début, sont tout d’abord parvenus à ouvrir le score sur penalty grâce à Cristiano Ronaldo (4ème), devenant par la même occasion le quatrième joueur de l’histoire a marqué dans quatre Coupes du monde différentes (2006, 2010, 2014 et 2018). Mais les Espagnols, malgré l’éviction de Julen Lopetegui et son remplacement de dernière minute par Fernando Hierro, posaient le pied sur le ballon, démontrant qu’il fallait toujours compter sur eux dans ce Mondial. Et c’est à la 24ème minute qu’ils égalisaient par Diego Costa, suite à une série de crochets dans la surface (24ème). Un but qui aurait pu être refusé suite à un contact entre ce même Diego Costa et Pepe. Galvanisés par cette égalisation, les Espagnols ont continué à dominer les débats, trouvant la barre transversale deux minutes plus tard sur une lourde frappe d’Isco. Subissant le jeu collectif des Espagnols, les Portugais parvenaient contre le cours du jeu à reprendre l’avantage par Ronaldo, profitant d’une grosse faute de main de De Gea (44ème). Une efficacité redoutable des Portugais, qui ont marqué sur leurs deux seuls tirs cadrés dans cette première période…

Quels espoirs pour les Bleus de 2018 ?

La deuxième mi-temps repartait sur les mêmes bases. Piqués au vif, les Espagnols égalisaient de nouveau par l’intermédiaire de Diego Costa sur coup franc (55ème), le deuxième doublé de la soirée. Trois minutes plus tard, ils prenaient même l’avantage pour la première fois dans cette rencontre grâce à une frappe limpide de Nacho de l’extérieur de la surface. Les Portugais venaient de prendre alors un sacré coup sur la tête… Privés de ballon, ils n’arrivaient plus à s’approcher du but adverse. Jusqu’à ce que Cristiano Ronaldo frappe de nouveau, sur un coup franc splendide dont il a le secret (3-3, 88ème). Une égalisation inespérée, tant les Espagnols ont contrôlé les débats dans cette deuxième période. Les deux équipes se quittent donc sur un score de parité, qui ne devrait pas être rédhibitoire pour une qualification en huitièmes de finale…

La rédaction
Crédit photo : Global Imagens / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE