Coupe du monde 2018 : Le résumé de Japon – Pologne

Le Japon s’est incliné face à une Pologne déjà éliminée (0-1), mais est parvenu à se qualifier pour les huitièmes à la différence de cartons jaunes avec le Sénégal.

 

La première mi-temps de cette rencontre décisive pour le Japon était pauvre, avec une seule occasion obtenue des deux côtés. C’est le Japon qui se montrait le premier dangereux : Okazaki tentait de reprendre de la tête un centre de Nagatomo, mais était gêné dans sa quête par Bednarek (12ème). Mais la plus belle occasion était pour les Polonais vingt minutes plus tard. Sur un centre de Zelinski, Grosicki plaçait un bon coup de tête au point de penalty, obligeant Kawashima à une parade pour sauver les siens. Les deux équipes rentraient ensuite aux vestiaires sur ce score de 0-0.

> Quels espoirs pour les Bleus de 2018 ?
> Les Bleus vus par Julien Cazarre
> La France et le Mondial : Une histoire riche

Au retour de la pause, la Pologne mettait un coup d’accélérateur. Tout d’abord sur un centre de Grosicki, pas assez puissant pour tromper Kawashima. Puis sur un coup franc qui lui offrait l’ouverture du score (Bednarek, 59ème). A ce moment de la rencontre, le Japon était éliminé car, dans le même temps, le Sénégal et la Colombie étaient dos à dos. Un quart d’heure après le but de Bednarek, les Polonais étaient tout proche de faire le break, mais Robert Lewandowski envoyait sa reprise au-dessus de la transversale. A la 76ème, le Japon était de nouveau qualifié, la Colombie ayant ouvert le score. Les Polonais tentaient encore de doubler la mise cinq minutes plus tard, mais Kawashima restait vigilant. Les dix dernières minutes de cette rencontre étaient pour le moins déroutantes, les deux équipes refusant totalement le jeu sous les sifflets du public. La Pologne terminait donc ce Mondial sur une victoire, et n’aura pas pu compter sur un Lewandowski décevant (pas le moindre but marqué). Le Japon sera lui au rendez-vous des huitièmes… face à la Belgique.

La rédaction
Crédit photo : Newspix / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE