Allan Saint-Maximin, le joyau

À un mois du Mondial U20 en Corée du Sud (du 20 mai au 11 juin), le sélectionneur Ludovic Batelli a accepté de nous présenter l’attaquant du SC Bastia, Allan Saint-Maximin…

 

Ce joueur est clairement un petit joyau. Passé par de nombreux clubs durant sa formation (Verrières-le-Buisson, US Ris-Orangis, ACBB, Académie Bernard Diomède, INF Clairefontaine), Allan Saint-Maximin a finalement rejoint l’AS Saint-Étienne en 2011. S’il est devenu le troisième plus jeune joueur à revêtir la tunique verte, l’attaquant né à Châtenay-Malabry a très rapidement montré des qualités techniques supérieures à la moyenne. Recruté par l’AS Monaco en 2015 mais prêté dans la foulée à Hanovre, Allan Saint-Maximin est passé à côté de son séjour en Allemagne. En prêt depuis le début de saison au SC Bastia, il a déjà inscrit trois buts et délivré deux passes décisives. Si sa marge de progression collective est immense, le jeune attaquant est clairement l’un des grands espoirs du football français. Mais, s’il veut confirmer cette attente, il devra absolument corriger tous les petits défauts qui gâchent pour le moment son jeu et son évolution. À lui de jouer…

L’œil de Ludovic Batelli :

« Allan, je dirais que c’est un petit peu l’inverse de Christopher Nkunku et de Maxime Lopez. Il est très créatif, mais sur un plan trop individuel. Il est capable de prendre le ballon et de vouloir tout faire tout seul. Il veut parfois être au début, au milieu et à la fin de l’action. Allan, quand il comprendra qu’il doit se servir des autres pour briller lui-même, il prendra une très grosse dimension. C’est un garçon qui est capable de faire des différences incroyables. Techniquement, il est très talentueux dans sa relation individuelle avec le ballon. Quand il sera aussi talentueux dans sa relation collective avec ses coéquipiers, il passera un énorme cap ».

Bérenger Tournier

 

Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE