L’édito d’Amel Bouderra, capitaine des Flammes Carolo Basket Ardennes

Découvrez l’édito d’Amel Bouderra, capitaine des Flammes Carolo Basket Ardennes.

 

J’ai commencé le basket-ball à l’âge de 4 ans à Mulhouse. J’y ai fait toute ma formation jusqu’à 14 ans avant d’entrer au centre de formation de Strasbourg Alsace Basket Club. J’ai intégré le groupe pro lors de ma 2e année au club. L’année de mes 18 ans, Strasbourg jouait en deuxième division tout comme les Flammes Carolo Basket Ardennes. Je suis partie à Charleville-Mézières à la fin de la saison, en 2007, et j’y suis depuis 12 ans.

Quand je suis arrivée, le club était en Ligue féminine 2. Trois ans plus tard, Charleville est devenu champion de France de LF2 et a accédé à l’élite. Le club a continué de grimper jusqu’à se stabiliser dans le Top 5 de Ligue féminine de basket et jouer régulièrement une Coupe d’Europe. Les gens au FCBA sont structurés, ils prennent le temps d’apprendre pour bien faire grandir le club.

Le club est très soutenu par la Région et par la Ville, qui met à disposition des bus pour des événements comme la Coupe de France ou offre des T-shirts au public. Les supporters nous suivent toujours. Quand nous sommes arrivés il y 4 ans à la Caisse d’Epargne Arena, qui contient 1 500 places de plus que notre ancienne salle (près de 3 000 en tout, NDLR), nous nous étions demandé comment on allait faire, mais les gens se sont pris au jeu. Nous avons une belle salle avec un public redoutable qui remplit son rôle de 6e homme.

Je serai au club la saison prochaine. Les objectifs ne sont pas encore définis, mais nous avons été assez ambitieuses ces dernières années et nous voulons continuer de l’être, même si la concurrence est rude.

Par Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE