Jeep Élite : Roanne défie l’ogre Monaco

Ce samedi (19h25), Monaco accueille Roanne à l’occasion de la 3e journée de Jeep Élite. Deux clubs en quête de rebond après avoir perdu leur première rencontre.

Même combat pour Monaco et Roanne. Alors que les Monégasques se sont inclinés à domicile face aux Metropolitans 92, la Chorale a de son côté chuté contre Bourg-en-Bresse. Ce duel entre Monaco et Roanne est donc l’occasion pour les deux formations d’aller chercher leur premier succès de la saison en Jeep Élite. Presque une obligation pour la Roca Team, comme l’explique Zvezdan Mitrovic, le coach du club de la Principauté. « Nous avons toujours de grands objectifs, l’équipe travaille très bien, mais nous n’avons que trois matches amicaux dans les jambes, avec des changements dans l’effectif. D’habitude, nous disputons entre 8 et 10 matches de préparation. J’espère cependant que nous allons trouver les solutions pour être performants rapidement. Une chose est sûre, j’aime l’état d’esprit affiché par mes joueurs. » Des joueurs particulièrement attendus, à l’image de Damien Inglis, Darral Willis, Wesley Saunders, Yohan Choupas, Abdoulaye Ndoye et Khadeen Carrington, tous arrivés en Principauté durant l’été.

 

 

De son côté, la Chorale de Roanne est donc à nouveau en déplacement à l’occasion de cette 3e journée. Même si la défaite a été au rendez-vous face à Bourg-en-Bresse, des motifs d’espoirs existent quant à la suite. « L’écart ne se méritait pas sur ce match, on a pris deux éclats lors de deux quart-temps. Nous aurions pu mieux faire, mais nous avons chahuté une équipe de Bourg-en-Bresse qui sera supérieure à nous cette saison », confie Jean-Denys Choulet, coach de l’équipe de Roanne. Alors, peut mieux faire sur le parquet d’une équipe de Monaco ? « Nous avons toujours des difficultés avec plusieurs joueurs au niveau du rythme. Il est compliqué de mettre de la vitesse pendant quarante minutes tout simplement parce que plusieurs joueurs ne sont pas encore prêts pour le faire maintenant », tempère le coach, pas forcément satisfait que sa Chorale ne puisse pas évoluer à domicile avant le 16 octobre prochain. D’ici là, Roanne devra tenter de glaner au moins un succès en déplacement. Pourquoi pas dès ce samedi à Monaco.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE