Coupe du monde de basket 2019 : le résumé de République Dominicaine-France

Dans une rencontre dominée de bout en bout, l’équipe de France a battu la République Dominicaine 90-56. Elle retrouvera la Lituanie et l’Australie pour la seconde phase de cette Coupe du monde 2019.

 

Déjà qualifiés pour le 2e tour de la compétition, les Bleus démarraient parfaitement cette rencontre pour la première place du groupe G, menant 10-0 après quatre minutes. Les Dominicains parvenaient enfin à inscrire les premiers points quelques instants plus tard (10-2), mais la France maintenait un écart de +10 jusqu’à la fin du premier quart temps (18-8). Les Français enfonçaient même le clou dans le deuxième quart-temps, asphyxiant littéralement les Dominicains en défense et jouant juste en attaque. Avec seulement six paniers encaissés, les joueurs de Vincent Collet rentraient aux vestiaires avec un avantage de 22 points (43-21). Un deuxième quart-temps qui aura également permis de mettre au repos Rudy Gobert, Evan Fournier et Nicolas Batum.

Une victoire facile

Même scénario au retour de la pause pour les Bleus, qui continuaient à maintenir à bonne distance des Dominicains qui adoptaient une technique d’intimidation pour faire sortir les Français du match. C’est ainsi que Gobert faisait un écran à peu trop appuyé, avant que Fournier et Mbaye en viennent aux mains avec deux joueurs du camp adverse. Pas de quoi mettre en doute pour autant les Tricolores, qui bouclaient le 3e quart-temps avec un avantage de +28 (68-40). Le quatrième acte aura été également à sens unique, les Bleus s’imposant finalement 90-56 avec Nando de Colo comme meilleur marqueur avec 15 points. Avec trois victoires en trois matchs, c’est la première fois de son histoire que l’équipe de France parvient à réaliser pareille performance dans une compétition mondiale. Prochain rendez-vous dès samedi face à Lituanie où une victoire permettrait aux Bleus de se qualifier pour les quarts de finale…

La rédaction
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE