Coupe du monde de basket 2018 : Les Bleues enchaînent

Pour son deuxième match dans cette Coupe du monde 2018, l’équipe de France féminine de basket s’est imposée face à la Grèce (75-71).

 
A l’inverse de la veille face à la Corée du Sud, les Tricolores réalisent un très bon début de match. Le cinq de départ assure au scoring et se montre efficace défensivement : Diandra Tchatchouang signe deux tirs primés d’entrée et montre son sens du timing au contre, alors que le duo Miyem-Johannes alimente la marque. Tchatchouang envoie un troisième missile longue distance en fin de quart-temps et les Bleues s’envolent au score après 10 minutes (26-17). Mais au fil des minutes, la Grèce parvient à revenir au score. Un 4-1 pour commencer la période oblige Valérie Garnier à prendre un temps-mort. La Grèce tente de jouer des coudes et est à la limite de la régulière. Mais le corps arbitral veille et sanctionne Kaltsidou d’une faute technique pour flopping, puis d’une faute antisportive par la suite. La défense tricolore reste imperméable et n’est prise à défaut que sur des exploits individuels de Maltsi (18 points à la mi-temps), intenable et qui tient son équipe à la pause (38-36).

Voir aussi > Équipe de France de basket : nouvelle vague bleue

En difficulté défensivement, les Bleues ont du mal à contenir les assauts grecs au retour des vestiaires. Après Maltsi en première mi-temps, c’est au tour de ses coéquipières de prendre les choses dans le 3ème quart-temps et de passer un 7-0. Les Bleues commencent à perdre plusieurs ballons et n’arrivent pas à trouver la recette pour arrêter les Grecques. La Grèce est en furie et creuse l’écart. Il faut les points d’Alexia Chartereau (notre photo) puis l’adresse de Miyem à longue distance pour maintenir les Bleues à flot. La capitaine tricolore prend le choses en main et remet l’équipe de France dans le bon sens. Elle retrouve le chemin du panier au meilleur des moments dans l’ultime période, avec 11 points dans le 4e quart-temps, permettant à la France de finalement l’emporter (75-71). Les pertes de balle françaises (20) et la réussite aux lancers francs (20/31) sont une alerte pour la prochaine rencontre face au Canada. Un match crucial dont le vainqueur sera directement qualifié pour les quarts de finale.

La rédaction

 

Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE