Basket : Les Bleues visent une médaille aux JO

Après une cinquième défaite en finale de l’Eurobasket (54-63 face à la Serbie), l’équipe de France souhaite plus que tout se rattraper et finir sur le podium des Jeux Olympiques à Tokyo.

Objectif médaille pour les filles de Valérie Garnier. Malgré un parcours quasi-sans-faute, pour le cinq Français, les Bleues ont encore une fois échoué en finale de l’EuroBasket féminin qui se déroulait conjointement en France et en Espagne. Un résultat décevant mais qui permet tout de même à l’équipe de se maintenir dans le Top niveau européen. Au cours de la compétition, les Bleues sont restées invaincues jusqu’en finale, allant même jusqu’à inscrire +26 points contre le Russie et +44 points face à la Croatie au premier tour et +12 points en demi-finale contre les Biélorusses. Mais des résultats qui n’ont malgré tout pas permis aux favorites du tournoi de remporter le titre, mais un signe d’espoir pour le président de la fédération française de basket, Jean-Pierre Siutat : Ce résultat montre à nouveau que la France est une équipe qui compte sur la scène mondiale et européenne du basket féminin, et nous permet de nourrir de belles ambitions pour les Jeux Olympiques de Tokyo dans moins d’un mois. De bon augure à quelques jours de la plus grande compétition du monde, d’autant que le cinq mené par Endy Miyem a été élu meilleur de l’Euro.

Durant la compétition, le France est l’équipe qui a marqué le plus de points et a perdu le moins de ballons. Et si les bleues aspire à remporter la médaille d’Or aux Jeux Olympique, il faudra aussi qu’elle renoue avec les grands évènements : «  il va falloir un jour qu’on s’interroge sur pourquoi on n’est pas là sur les rendez-vous, les joueuses, le staff… On rate les rendez-vous, on fait de temps en temps des exploits, on a un peu moins la culture de la performance.. quoi qu’il en soit il va falloir se relever de ce qu’on vient de vivre parce que la campagne 2021 continue » confiait l’entraîneur Valérie Garnier, à l’issue de la finale de dimanche. L’équipe affiche un fort potentiel. Ses cadres sont expérimentés, à l’image de Sandrine Gruda, 203 sélections en équipe nationale et 2567 points inscrits qui lui permettent de devenir la meilleure marqueuse de l’histoire de l’équipe de France. Les Bleues peuvent aussi compter sur une jeunesse talentueuse. Alexia Chartereau vient d’être élue MVP de la Ligue Féminine avec son équipe de Bourges mais aussi meilleure marqueuse lors du match contre la Croatie en tour préliminaire de l’Euro. Une compétition encourageante aussi pour l’ailière Gabby Williams (11 sélections) qui devrait se poursuivre. La blessure au genou de Bria Hartley ne lui permettant pas de reprendre la compétition, c’est la joueuse du Sopron Basket (Hongrie) qui la remplacerait. En attendant les Jeux Olympique, le 23 juillet, les coéquipières d’Endy Miyem doivent reprendre l’entraînement dans les jours qui arrivent et affronteront l’Espagne, vice-championne olympique en titre, lors d’un match de préparation, le 10 juillet.

Capucine Lorain
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE