Basket : L’Élan Chalon veut éviter le pire

En queue de classement en Jeep Élite, l’Élan Chalon est au plus mal. Une chose est sûre, le mythique club de basket français n’est plus au niveau d’antan. En revanche, Chalon veut limiter la casse. Victorieux de Boulazac hier soir (87-88), les Chalonnais se sont engagés dans une folle fin de saison, pour éviter à tout prix la descente en Pro B.

Les années glorieuses de l’Élan Chalon paraissent bien loin. Avant-dernier de Jeep Élite, le club de Saône-et-Loire est en crise. Difficile d’imaginer qu’il y a peine quatre ans (saison 2016-2017), Chalon-sur-Saône était champion de France en s’imposant face à Strasbourg dans une finale à rebondissements (3-2). La saison d’après, le calvaire commençait. L’Élan termine à la douzième place, dans le ventre mou du championnat. De ce fait, le club rate les play-offs. Les rouge et blanc n’ont d’ailleurs pas retrouvé les phases finales depuis. Aujourd’hui, la tendance s’est même inversée. L’Élan joue actuellement le maintien, une mission qui était mal embarquée. Hier soir sur le parquet de la lanterne rouge, Boulazac, les Chalonnais ont joué avec le suspens. Dans une rencontre très équilibrée, Chalon et Boulazac ne sont pas arrivés à se départager dans le temps réglementaire (79-79). Malgré le soutien du public qui était de retour au Palio, les Boulazacois n’ont pas réussi à tenir le match et se sont inclinés dans les dernières secondes du match. Chalon-sur-Saône rapporte donc une victoire ô combien importante pour la course au maintien.
 

 
Après une saison plus que compliquée, l’Élan Chalon va accueillir du sang neuf. La nouvelle est tombée il y a quelques jours, Dominique Juillot, président incontournable de Chalon, va quitter le club dès la saison prochaine. Après 28 ans présidence à la tête de l’Élan, le maire de Mercurey, chef d’entreprise et ancien député a décidé de prendre le large. « Depuis notre titre en 2017, on n’a pas su s’entourer des bonnes personnes sur le plan sportif, très clairement. […] On n’a peut-être pas pris les bonnes décisions à certains moments. On a beaucoup travaillé sur les à-côtés du club », a confié le président à France 3 Bourgogne Franche-Comté. Symbole d’un renouveau, le président historique du club va donc transmettre le témoin à son futur repreneur qui « ne va pas trouver de cadavres dans les placards », selon Dominique Juillot. Au contraire, le prochain président (dont le nom n’est pas encore connu) arrivera dans un club bien structuré. Il faudra néanmoins éviter une relégation pour que le sportif suive l’institutionnel. La fin de saison est donc cruciale pour l’Élan sportif chalonnais qui ne joue plus dans la même cour qu’auparavant.

Mattéo Rolet
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE