Basket – Jeep Élite : La JDA perd le titre mais se positionne parmi les grands

La JDA a échoué de peu. Le club Dijonnais n’était pas loin de décrocher le Graal ce samedi sur le parquet de la Kindarena de Rouen. En confiance après s’être qualifié pour la première finale de son histoire, le club Bourguignon n’a pourtant pas réussi à tenir le rythme imposé par l’ASVEL et s’est incliné dans cette finale du Championnat de France (74-87).

 
La JDA n’a pas réussi à conclure en beauté. Les Dijonnais ont réalisé une superbe saison, qui s’est achevée hier après-midi, mais n’ont pas réussi à aller chercher le titre final. Face aux terribles joueurs de l’ASVEL, les Bourguignons ont d’abord accroché le bon wagon en restant au contact des hommes de TJ Parker (20 à 19 en faveur des Villeurbannais à l’issue du premier quart temps). Mais la suite ne s’est pas passée comme prévu. L’ASVEL a accéléré et a décidé de prendre le large dans cette rencontre en remportant le deuxième et le troisième quart temps (24-14 et 23-18). En fin de match, les Dijonnais ont bien eu un sursaut d’orgueil, mais c’était trop tard… Ces derniers ont remporté le dernier quart temps (23-20). Un score pas suffisant pour revenir au score. Les Villeurbannais remportent donc ce Championnat de France 2020-201, et récupèrent leur couronne après l’annulation du dernier championnat. Le projet instauré par Tony Parker, il y a quelques années, fonctionne donc toujours autant en Jeep Élite, en attendant de pouvoir briller en Euroleague.
 

De son côté, la JDA peut aussi être fière de sa saison. Les Bourguignons ont posé des problèmes à l’ensemble des équipes du championnat. Pour preuve, avant de commencer les phases finales, les Dijonnais étaient en tête du championnat principal avec le meilleur bilan de la saison. En effet, sur trente-quatre matchs joués, la JDA en a remporté vingt-sept, et s’est inclinée seulement à sept reprises. C’est aussi bien que l’ASVEL, et mieux que Strasbourg, Monaco, Bourg-en-Bresse entre autres… Les hommes de Laurent Legname ont notamment été intraitables à domicile tout au long de la saison. Sur dix-sept rencontres au Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy, ces derniers se sont imposés à seize reprises. Ils n’ont eu qu’un seul revers, le 25 mars dernier face à Strasbourg (81-87 après prolongation). Globalement, le bilan de la saison est excellent pour les Dijonnais. Ces derniers ont épaté par leur constance au plus haut niveau. Malgré un titre perdu, la JDA est tout de même allée au bout de ses objectifs en décrochant notamment la première finale de son histoire. À voir désormais si le club arrive à confirmer dès la saison prochaine.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE