MMA : Fares Ziam enchaîne un nouveau succès en UFC

Lors de l’UFC 263 qui se tenait à la Gila River Arena de Glendale dans l’Arizona (Etats-Unis), le Givordin de 24 ans s’est imposé aux points. Il a combattu face au Brésilien Luigi Vendramini, une victoire remportée par décision majoritaire (29-28, 29-28, 28-28).

Le « Smile Killer », son surnom, s’était bien préparé pour son deuxième combat dans la division reine du Mixed Martial Arts. Il s’était envolé pour les Etats Unis dès le 25 mai, soit deux semaines avant son combat prévu le samedi 12 juin. Il a pu ainsi se préparer du côté de Las Vegas pour régler les derniers détails avant son affrontement. Durant une vingtaine de jours, il a utilisé les installations de l’UFC Performance Institute, qui offrent une belle palette d’équipements pour parfaire sa condition physique et son plan de bataille stratégique. Lors de ce camp d’entraînement, il s’est frotté à quelques combattants présents sur les installations à l’image de Kevin Lee, 11e mondial de la catégorie légers.

La victoire aux points s’est dessinée malgré un combat difficile comme l’expliquait Fares à la sortie de la cage : « J’ai facilement géré les deux premiers rounds mais j’ai perdu le 3e : il m’a placé un bon crochet qui m’a fait perdre mes appuis, j’ai trébuché et il m’a emmené au sol. » Mais le Givordin a réussi à convaincre les juges qui lui ont offert la victoire sur un fil. Mais le Français enchaîne surtout une deuxième victoire de rang, devant un public totalement acquis à sa cause. Et c’est peut être bien là l’essentiel.

Alexandre Pastorello
Crédit photo : SUSA / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE