SPORTMAG

Mathias Bourgue : « Mon objectif ? Intégrer le Top 100 »

Icon Sport

Actuellement classé à la 147e place à l’ATP, Mathias Bourgue fait partie des espoirs du tennis français. Entretien.

 

Mathias Bourgue, cette année, vous avez perdu au premier tour de Roland-Garros, contre Borna Coric (7-6 [5], 6-3, 6-2). Deux mois plus tard, avez-vous totalement digéré cette défaite ?

Oui, c’est une défaite totalement digérée. Je ne vais pas dire que c’était un match à sens unique car je l’ai accroché dans le premier set. Mais après, il m’a marché dessus. Je n’ai pas éprouvé trop de regrets, surtout que je me suis bien remobilisé après. J’ai ensuite enchaîné avec le double et le double mixte, et j’ai réussi de bons matches.

Quels sont vos objectifs pour la fin de la saison ?

L’objectif principal est d’intégrer le Top 100 avant la fin de l’année 2017. Cela me permettrait d’éviter de passer par les qualifications pour participer à l’Open d’Australie en janvier prochain. Je vais enchaîner beaucoup de tournois challengers à partir du 14 août. A chaque fois, j’essaierai d’aller le plus loin possible.

Vous êtes proche de Lucas Pouille, aujourd’hui classé 17e à l’ATP. Sa réussite constitue-t-elle une source de motivation pour vous ?

C’est motivant. J’ai envie de vivre ce qu’il vit actuellement. Mais je fais mon truc de mon côté. Je suis très éloigné de son classement. Aujourd’hui, je dois encore beaucoup travailler pour progresser. En période d’entraînement, je joue 4 heures au tennis et je consacre 3 heures au physique. J’essaie de lier les deux.

Un joueur classé aux alentours de la 150e place mondiale, comme vous, gagne-t-il correctement sa vie avec le tennis ?

Oui. J’ai la chance d’être Français, ce qui m’a permis de bénéficier d’une wild card à Roland-Garros. Aujourd’hui, avec mon classement, je peux jouer les qualifications des tournois du Grand Chelem. J’ai aussi l’occasion de faire de bons résultats en challenger. Très tôt, j’ai su que je me consacrerai au tennis. J’ai eu mon Bac en 2012, puis j’ai arrêté le cursus scolaire pour devenir sportif de haut niveau.

En gagnant Wimbledon cette année, Roger Federer a remporté son 19e tournoi du Grand Chelem. Selon vous, est-ce le plus grand tennisman de tous les temps ?

Oui, clairement. Il l’est par tous ses records et ses titres. C’est un joueur que j’adore regarder jouer. Il est le tennisman le plus élégant du circuit, celui qui a le plus de facilités, un peu le tennisman parfait…

C’était un de vos modèles quand vous étiez plus jeune ?

Mon idole de cœur, c’est Kuerten. Ma mère est Brésilienne, je l’ai vu remporter Roland Garros en 2000 et 2001. Sinon, mon modèle serait plutôt Nadal, notamment pour son abnégation.

Propos recueillis par Arnaud Lapointe

 

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *