SPORTMAG.fr
En ce moment

Les Masters : La Ligue des champions de la pétanque

Quarterback
Depuis le 7 juin et jusqu’au 4 septembre, l’édition 2018 des Masters de Pétanque va animer l’été sportif. Au programme : sept étapes, un Final Four de folie à Istres et un plateau plus que jamais relevé.

 

« Si tu ne fais pas les Masters, tu n’existes pas ». La phrase est signée Maryan Barthélémy, en charge de l’organisation des Masters de Pétanque pour Quarterback. Une affirmation qui témoigne bien de l’importance qu’a prise cette compétition au fil des années, depuis dix-neuf ans et sa création en 1999. Un événement capital aux yeux des joueurs, bien sûr. L’édition 2018 ne déroge pas à la règle avec un plateau de choix. Entre autres : Philippe Suchaud, Philippe Quintais, Dylan Rocher, Claudy Weibel, Christian Fazzino, Diego Rizzi… difficile de faire mieux. « Aujourd’hui, c’est vraiment la Ligue des champions de la pétanque. Un joueur qui n’est pas présent sur les Masters est beaucoup moins médiatisé. D’autant que l’événement dure tout l’été. C’est un rendez-vous qui attire les spectateurs », assure Maryan Barthélémy. « Quand on parle avec les joueurs, ils nous disent qu’ils sont très heureux de participer aux Masters. Certains sont même là depuis le début ! »

L’équipe de France grande favorite

Certains, comme Philippe Suchaud, leader de l’équipe de France et recordman des victoires aux Masters de Pétanque avec huit succès. Cette année, il est accompagné de Philippe Quintais, de Henri Lacroix et de Dylan Rocher. Un quatuor en pleine préparation des prochains Championnats du monde, en septembre prochain au Canada, et qui est donc favori pour soulever le trophée des Masters à Istres. Les Bleus devront se méfier d’une très belle équipe internationale, composée de Claudy Weibel, Diego Rizzi, David Le Dantec et Khaled Lakhal. Les deux équipes se sont d’ailleurs affrontées dès la première étape à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône). Au terme d’une partie magnifique, ce sont les Tricolores qui l’avaient emporté sur le score de 13-10. L’équipe Sarrio, composée de Damien Hureau, Christophe Sarrio, Christian Fazzino et Christian Andriantseheno, fait office de troisième force du plateau et peut prétendre à la victoire finale lors de cette édition 2018.

Des audiences en constante augmentation

Lors des deux premières étapes disputées au mois de juin, à Châteaurenard et au Puy-en-Velay (Haute-Loire), ces champions ont attiré les spectateurs… et les téléspectateurs. En effet, la compétition est retransmise par la chaîne L’Équipe, avec des audiences en constante augmentation. « Cette année, la couverture est exceptionnelle. Au total, la chaîne L’Équipe va couvrir 27 parties, dont 21 lors des sept étapes et le Final Four en direct. Sans oublier les demi-finales et la finale des Masters Jeunes, qui auront lieu à Nevers (Nièvre) fin août. Avec les rediffusions, les Masters de Pétanque vont représenter entre 120 et 150 heures de diffusion tout l’été ». La compétition participe ainsi pleinement à la promotion de la pétanque. Pour rappel, la discipline fait actuellement « campagne » afin d’être inscrite au programme olympique lors des JO de 2024 à Paris.

Des nouveautés pour le vingtième anniversaire ?

L’an prochain, les Masters de Pétanque fêteront leurs vingt ans. L’occasion d’apporter des changements… ou justement de pérenniser la formule ? « On tient, par exemple, à conserver la gratuité. Nous avons mis en place une Tribune Or. C’est à dire que les gens viennent, payent un certain montant et reçoivent un accueil personnalisé, des cadeaux… », détaille Maryan Barthélémy. « Je pense qu’il faudrait que nous ayons la possibilité de mettre en place un coin VIP, comme cela se fait sur tous les événements sportifs. Notre contrainte, c’est que nous sommes un événement itinérant. Mettre des choses en place revient donc cher. Mais la motivation est là ! On veut être prêt pour le vingtième anniversaire l’an prochain ». Le rendez-vous est pris.

> Philippe Quintais : « Comme si je gagnais Roland-Garros »

 

Olivier Navarranne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *