SPORTMAG.fr
En ce moment

Cédric Seyral : « Donner un autre visage de l’apnée »

Hoch Zwei / Icon Sport

Le centre aquatique de Foix (Ariège) accueillera les 24 et 25 mars prochains la finale de la Coupe de France d’apnée. Cédric Seyral, le directeur du centre aquatique, et José Ramos, vice-président délégué au sport et à la vie associative de la communauté d’agglomération du Pays de Foix – Varilhes, se sont confiés à une dizaine de jours de l’événement…

 

Cédric Seyral, présentez-nous cette finale des 25 et 26 mars…

Le temps d’un week-end, nous recevrons à Foix la finale de la Coupe de France d’apnée AIDA (Association Internationale pour le Développement de l’Apnée). Nous aurons une première épreuve le samedi avec du dynamique sans palmes, avant de retrouver le statique puis le dynamique avec palmes pour la journée de dimanche.

Combien d’athlètes seront présents ?

Pour le moment, nous avons 31 inscrits, dont trois athlètes étrangers. Les inscriptions sont toujours ouvertes, ce qui laisse la possibilité à ce nombre d’augmenter dans les prochains jours.

À quelques semaines des Mondiaux de Belgrade, on imagine que cet événement est très important pour la discipline…

Tout à fait. Une première manche a déjà eu lieu le 21 février à la Ciotat et comptait pour le classement final. Seulement deux compétitions AIDA sont programmées avant les Mondiaux, d’où l’intérêt pour les athlètes de briller pour aller chercher leur qualification. Les membres de l’équipe de France seront d’ailleurs désignés à l’issue de ce week-end. Ceux qui veulent se qualifier auront vraiment intérêt à valider leur performance sur cette finale. Et je parle également pour les sportifs étrangers. Comme la compétition est inscrite au calendrier international, et c’est d’ailleurs la seule en France, les athlètes étrangers pourront se qualifier pour les Mondiaux de Belgrade grâce à cette Coupe de France. Nous avions déjà eu la chance d’accueillir cette compétition en 2015. À l’époque, l’intérêt était de faire la promotion du centre aquatique de Foix, qui présente de nombreux avantages et notamment celui d’avoir un bassin en inox, et donc de magnifiques images. Comme l’apnée est encore très peu médiatisée, les non initiés ne voyant la discipline que par le Grand Bleu, ce sont des événements toujours importants. D’autant qu’avec l’apnée en piscine, nous pouvons suivre parfaitement les performances de l’athlète, ce qui n’est pas le cas en mer. Cela nous permet de donner un autre visage de l’apnée.

José Ramos, vice-président délégué au sport et à la vie associative de la communauté d’agglomération du Pays de Foix – Varilhes :

« Nous sommes très heureux d’organiser cet événement international. Cela nous permet de mettre en avant la discipline et ses sportifs, et par effet de loupe, notre territoire et tout ce qu’il a à offrir. Valoriser notre centre aquatique, qui est un lieu incontournable, est également très important pour nous. Nous étions en concurrence avec une ville comme Nîmes, le fait que AIDA nous ait choisi est une grande fierté. Je tiens d’ailleurs à remercier le président Roger Sicre qui nous a permis d’organiser cet événement, qui pour nous, est exceptionnel ».

La rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *