SPORTMAG.fr
En ce moment

Justine Vigouroux : « La médaille est là »

DR
Médaillée de bronze en 43kg lors des championnats d’Europe cadets de lutte, Justine Vigouroux a réussi à enchaîner juste après son titre aux Gymnasiades. Désormais, la jeune tricolore est focalisée sur ses prochains objectifs, dont les Mondiaux cadets cet été.

 

Justine, comment avez-vous vécu ces championnats d’Europe cadets ?

Plutôt bien, puisque je gagne mon premier match dès le premier jour. C’était donc une bonne entrée en matière. Malheureusement, je perds le deuxième lors de la deuxième journée. Sur ce match que je perds, il y a quelques regrets car je pense qu’elle était supérieure, mais je n’avais pas entièrement confiance en moi. J’aurais peut-être pu faire mieux, mais je n’ai pas réussi à renverser la situation durant la rencontre.

Heureusement, j’ai été repêchée et j’ai pu faire un match pour arriver en finale 3-5 et aller décrocher cette médaille de bronze. Il y a quand même une petite déception, mais cette médaille est tout de même là. Désormais, il va falloir que je continue à progresser.

Comment s’est effectuée la transition entre cet Euro et les Gymnasiades qui ont eu lieu juste avant ?

Je n’ai pas eu de mal à enchaîner les deux compétitions, je me suis bien préparée pour ces championnats d’Europe cadets. J’avais effectué de bons entraînements et j’étais prête pour faire quelque chose de bien sur ces championnats d’Europe.

Ce titre aux Gymnasiades, que vous a-t-il apporté ?

Les Gymnasiades étaient surtout une préparation avant tout, ce n’était pas mon objectif principal. J’ai quand même réussi à décrocher l’or, c’était une belle compétition et un bel événement. Une belle expérience aussi, ça m’a fait plaisir de participé à cet événement qui m’a mis en confiance avant les championnats d’Europe.

Désormais, quels sont les rendez-vous qui vous attendent ?

Je vais enchaîner avec les championnats du monde cadets, dans un peu plus d’un mois, à Zagreb. Le podium sera un véritable objectif. Je vais essayer aussi de me qualifier pour les Jeux olympiques de la Jeunesse, même si ce sera compliqué. C’est un grand événement qui fait partie de mes objectifs principaux. Il y a un excellent niveau, se qualifier pour cette compétition est donc quelque chose de difficile.

Propos recueillis par Olivier Navarranne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *