SPORTMAG.fr

Jeux Méditerranéens 2018 : La lutte française en quête de médailles

Aleksandar Djorovic / Icon Sport
Après des Championnats d’Europe sénior et U23 très réussis, la Fédération française de lutte et Disciplines Associées est décidé à poursuivre sur cette sa lancée lors des Jeux méditerranées 2018 qui se dérouleront du 22 juin au 1er juillet à Tarragone (Espagne).

 

À l’occasion de cette 18e édition, les athlètes de l’équipe de France de lutte (Gréco, Libre et Féminine) ont la ferme intention de ramener des médailles. Les coachs ont décidé d’emmener une sélection riche sur cette compétition, malgré les absences de Koumba Larroque, Cynthia Vescan, Zoheir El Ourraqe (choix stratégiques) et Zelimkhan Khadjiev (blessure).

A lire aussi > Hilary Honorine : « Cette médaille peut être un déclic »

En lutte féminine, Julie Sabatié (50 kg) voudra briller en tant que n°1 française de la catégorie. En 53 kg, Hilary Honorine tentera de confirmer sa médaille de bronze obtenue aux Championnats d’Europe U23. En 57 kg, Mathilde Rivière participera à sa première grosse compétition depuis sa blessure à la hanche. En 62 kg et 68 kg, Sonia Baudin et Pauline Lecarpentier, multiples championnes de France, participeront à leur premier Jeux Méditerranéens.

A lire aussi > Sonia Baudin : « La lutte, un moyen de m’imposer »

En lutte libre, Ilman Mukhtarov (65 kg) sera un sérieux candidat à la médaille après ses très bonnes performances, notamment sa médaille de bronze aux récents Championnats d’Europe U23. Faudra aussi compter sur Akhmed Aibuev (86 kg) et Maxime François (97 kg). En lutte gréco romaine, c’est une sélection expérimentée qui sera alignée, avec en chef de file Mélonin Noumonvi (97 kg). Melo mettra toute son énergie pour accrocher une énième médaille à son énorme palmarès. Il sera accompagné par trois lutteurs qui arriveront sur ces Jeux avec l’esprit revanchard suite à des résultats décevant lors des dernières compétitions. Léo Tudezca (60 kg), Yasin Ozay (67 kg) et Artak Margaryan (77 kg) voudront montrer qu’ils méritent leur place dans ce groupe élite.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *