SPORTMAG.fr

Jean-Michel Deharbe : « Le Beach Wrestling est ouvert à tous »

FFLutte

Le 29 avril, La Seyne-sur-Mer accueillera les premiers championnats de France de Beach Wrestling. Président de la commission Beach Wrestling au sein de la Fédération Française de Lutte, Jean-Michel Deharbe nous en dit plus sur cet événement et sur les ambitions de la fédération concernant cette discipline.

 

Pourquoi 2018 est-il le bon moment pour organiser ces premiers championnats de France ?

Tout simplement parce que la discipline est jeune et qu’elle commence à prendre de l’ampleur au niveau international avec de plus en plus de compétitions organisées. Et puis, à plus ou moins long terme, le Beach Wrestling a l’ambition d’intégrer le programme olympique. La dynamique est donc en place afin d’organiser ces premiers championnats de France.

Les différentes tournées d’été ont donc été concluantes ?

Elles connaissent en effet un succès grandissant, même si, pour le coup, il s’agit plutôt d’une pratique promotionnelle. Ces tournées sont destinées au grand public sans aspect compétitif derrière. La compétition et la promotion sont d’ailleurs complémentaires, nous aurons à nouveau cette année beaucoup d’actions à but promotionnel.

Quel est le programme de cet événement ?

On va retrouver des compétitions féminines et masculines, dans différentes catégories, des 50kg aux +90kg. Cet événement sera d’ailleurs une découverte pour beaucoup, car relativement peu de personnes ont pour le moment l’habitude de cette pratique. Les participants viendront pour la plupart d’horizons différents, mais ils se retrouveront autour de la pratique de la lutte, avec le côté ludique et festif qu’apporte le Beach Wrestling. Le but de cette compétition est aussi de créer un collectif national spécifique au Beach Wrestling.

Les athlètes des autres disciplines sont-ils attirés par le Beach Wrestling ?

Tout à fait ! Je pense bien sûr aux disciplines associées à la lutte, mais les rugbymen et les judokas affichent un intérêt certain pour cette discipline. C’est quelque chose que l’on constate chaque été lors des tournées de promotion. Le Beach Wrestling est ouvert à tous.

Quels seront les objectifs du collectif France qui sera constitué ?

L’objectif premier sera de se déplacer et de participer à un événement international. C’est aussi pour cela que le championnat de France a lieu en avril, car nous ambitionnons de nous déplacer sur un événement international en Sardaigne au mois de mai. Les championnats du monde de la discipline auront en Croatie au mois de septembre, il faudra donc emmagasiner de l’expérience d’ici là et pourquoi pas y participer avec quelques ambitions. En 2019, l’objectif sera de participer à la deuxième édition des Jeux méditerranéens des plages.

Propos recueillis par Olivier Navarranne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *