SPORTMAG.fr

Le HBCSA-Porte du Hainaut loupe le coche !

Nicolas Harvent / HBCSA-PH

Le HBCSA Porte du Hainaut n’a pas su transformer la belle victoire à Celles-sur-Belle (20-26), perdant le déplacement à La Rochelle contre l’Aunis Handball (29-26). Les Amandinoises auront une dernière occasion pour briller avant la trêve internationale : ce sera à Hazebrouck (N2) pour le compte de la Coupe de France.

 

Une semaine après la performance dans le choc face à Celles-sur-Belle (20-26), le HBCSA Porte du Hainaut se déplaçait à La Rochelle pour y affronter l’Aunis Handball. Avec le match de haut de tableau entre l’Entente Noisy/Gagny (2ème) et Celles-sur-Belle (5ème), les Amandinoises pouvaient en profiter pour revenir sur la place de dauphin ou mettre à distance un concurrent direct pour la montée en LFH. Le début de match donnait le ton, le club de Saint-Amand-les-Eaux prenant les devants rapidement (0-2 à 03’02). L’écart se maintient jusqu’au retour des locales (9-9 à 18’23). C’est ensuite l’Aunis Handball qui va faire la course en tête (12-9 à 21’22), avant que la bascule ne se fasse de nouveau (12-13 à 26’48). Les Néo-aquitaines vont de nouveau revenir pour atteindre la mi-temps sur le score de 14 à 14. Au retour des vestiaires, le jeu de chat et la souris va continuer jusqu’au money-time, les gardiennes des deux équipes brillant chacune leur tour (25-25 à 52’29). Mais les dernières minutes seront Rochelaises, les Amandinoises manquant d’efficacité face à une équipe d’Aunis prenant le large. Le HBCSA-PH perd son troisième match de la saison sur le score de 29 à 26.

La réaction de Florence Sauval, coach du HBCSA-PH :

« Lorsque l’on fait une telle prestation à Celles-sur-Belle, le plus dur reste de confirmer le week-end suivant. L’adversaire que nous rencontrions n’était pas des plus faciles à dompter. Jouer à La Rochelle est un contexte particulier (public, jeu adverse…) et il faut faire preuve d’une certaine maturité pour appréhender au mieux ce type de match. Malheureusement, tous les ingrédients n’étaient pas réunis (lucidité, efficacité et patience) lors de cette rencontre. Face à cette équipe très volontaire nous n’avons que très rarement pu imposer notre rythme, notre handball. C’est bien dommage car nous revenons de ce déplacement avec une sensation d’inachevée ! »
Les Amandinoises auront l’occasion de reprendre des couleurs ce samedi 18 novembre à 18h30 en Coupe de France face à Hazebrouck.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *