SPORTMAG.fr

Jérôme Fernandez : « Bien terminer au Val de l’Arc » 

Icon Sport

Hormis une défaite sur la plus petite des marges à Toulouse, le Pays d’Aix Université Club Handball réussit globalement son début de saison. Jérôme Fernandez, le technicien provençal, s’est confié sur l’entame de ses joueurs, ses objectifs ou encore la dernière au Val de l’Arc, mercredi face à Massy…

 

Jérôme Fernandez, quel est votre sentiment sur le début de saison de vos joueurs ?

Dans le contenu et le fond de jeu, je suis satisfait. J’ai un groupe vraiment dense, avec des solutions à tous les postes. Les garçons travaillent bien, ils sont rigoureux, sérieux. Malheureusement, on a laissé échapper ce match à Toulouse. Mais cela fait partie de la construction d’un groupe et d’une équipe. Pour le moment, on a joué trois matchs officiels avec le premier tour de Coupe de la Ligue. On n’a pas fait le plein comme on l’espérait, mais il n’y a pas d’inquiétude. On est bien physiquement et dans le jeu, les choses vont aller de mieux en mieux.

Dans quel domaine doit encore progresser votre équipe ?

Le plan mental. Quelques garçons sont encore un peu en échec dans la finition et certains nouveaux ne sont pas encore totalement intégrés dans le collectif. Mais c’est normal, il faut un peu de temps pour mettre un jeu en place. Notre objectif, ce sera de faire en sorte que tout le monde soit performant individuellement et collectivement le plus rapidement possible. Pendant ce laps de temps, il faudra perdre le moins de points en route.

Avez-vous déjà fixé des objectifs à vos joueurs ?

Oui, j’en avais fixé sur le premier quart de saison, jusqu’à la trêve d’octobre. On a six matchs de championnat, dont quatre à l’extérieur comme l’Aréna n’était pas encore prête, et deux matchs de Coupe de la Ligue. Mis à part la rencontre de Nantes, les autres sont plutôt accessibles. C’est aussi pour cela que je regrette vraiment d’avoir perdu ces points à Toulouse. Notre ambition sur cette première partie, c’était de nous qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue et de tourner avec quatre ou cinq victoires en championnat. L’objectif est encore atteignable, mais il nous faut au moins trois victoires sur les quatre prochains matchs. Ce ne sera pas simple, et notamment face à Nantes, mais on donnera le maximum. Si on a huit points fin octobre et que nous sommes qualifiés en Coupe de la Ligue, on pourra dire que notre entame est réussie.

Vous recevrez Massy mercredi soir. Qu’attendez-vous de cette rencontre ?

Déjà, il faudra respecter cette équipe de Massy. Elle a perdu ses deux premiers matchs face aux deux ogres du championnat. C’est une équipe habituée aux gros combats, ce sera une rencontre plus difficile que ce que l’on pourrait imaginer. Je veux que mes joueurs soient motivés et en alerte, d’autant que ce sera le premier match à la maison, et le dernier au Val de l’Arc.

Justement, un mot sur ce dernier match au Val de l’Arc…

Pour certains, ce sera le premier et le dernier (rires). Pour les autres, ceux qui sont là depuis plusieurs saisons, il y aura une pointe de nostalgie. Mais nous attendons l’Aréna depuis tellement longtemps que nous sommes vraiment impatients d’y jouer. Après, c’est clair que nous aurons vraiment envie de faire un gros match pour bien terminer et quitter le Val de l’Arc sur un succès.

Propos recueillis par Bérenger Tournier

 

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *