SPORTMAG

Nicolas Huertos : « Tous envie de se donner à fond »

Elizaveta Kuzenkova

Hier soir, l’Équipe de France s’est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde de Mini-Foot grâce à un nul arraché (3-3) face à l’Australie. Nicolas Huertos, l’un des cadres de la sélection nationale, s’est confié pour SPORTMAG à quelques heures d’affronter la Russie…

 

Nicolas Huertos, comment abordiez-vous cette rencontre décisive face à l’Australie ?

Pour nous, c’était le match de la qualification, celui qui allait nous faire oublier la déconvenue du premier match pour ne retenir que la qualification. On savait qu’il nous fallait au moins accrocher un nul.

Quel a été le scénario de cette rencontre ?

Contrairement à notre dernier match, nous avons enfin été réalistes. Nous avons mené deux fois au score, même si nous avons été rejoints à deux reprises sur des erreurs tactiques et individuelles. En fin de match, l’Australie est passée devant mais nous avons poussé offensivement et tout donné pour égaliser.

Désormais, comment voyez-vous la suite de cette Coupe du Monde ?

On rentre dans la phase à élimination directe, c’est une nouvelle compétition qui va désormais démarrer pour nous. Nous allons affronter la Russie, Championne d’Europe en titre. Ce sera un très gros morceau mais nous ne nous empêchons pas de rêver.

Comment se passe la vie de groupe dans une telle compétition ?

Cette année, et encore plus que les précédentes, le groupe vit superbement bien. Tous les joueurs s’apprécient beaucoup, il n’y a aucune tension. On a tous envie de se donner à fond pour les autres et l’équipe.

Enfin, sur un plan personnel, comment jugez-vous vos performances ?

Je suis satisfait puisque j’en suis déjà à deux passes décisives et un but. Après, c’est vrai que parfois, j’aimerais mettre mon vrai jeu en place, dans un style de dribbleur, de provocateur. Mais j’arrive à m’adapter à ce que me demande l’équipe. Apparemment, ça marche assez bien jusqu’à maintenant !

Propos recueillis par Bérenger Tournier

 

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *