SPORTMAG.fr
En ce moment

Julien Cazarre : « Le pire, c’est que je pense qu’on peut la gagner »

Icon Sport
S’il a l’habitude de parler tous les dimanches soir de Ligue 1 sur Canal +, Julien Cazarre ne s’exprime que très rarement sur Didier Deschamps et les Bleus. À quelques jours du début de la Coupe du Monde en Russie, l’humoriste a accepté de donner son avis sur la liste des Bleus. Au second degré, bien évidemment !

 

Julien, comment trouvez-vous la liste des Bleus de Didier Deschamps ?

Je suis extrêmement déçu de ne pas voir Bouna. Il aurait pu être le Pascal Chimbonda, plus le Bernard Diomède, plus le William Ayache des Bleus. Je pense même qu’il aurait pu être notre Footix. On nous a tellement emmerdés avec Jules et Footix qu’il méritait d’être la mascotte des Bleus. Bouna, c’est un super nom pour les enfants en plus. Quand tu as Bouna dans ton équipe, c’est une manière de dire que l’on peut tous s’en sortir, c’est un message d’espoir que tu envoies. C’est encore plus fort que Sarkozy avec « ensemble, tout devient possible ».

Les Marseillais peuvent tout de même se consoler avec la sélection de Florian Thauvin…

Il n’y a pas Dimitri, il n’y a pas Bouna, mais il y a Flo ! On dit toujours qu’il n’est pas bon dans les grands matchs, mais ce n’est pas grave, des grands matchs, on n’en aura pas beaucoup. On aura trois matchs de merde, suivis d’un match de merde, suivi d’un bon match. Sur les quatre premiers, tu mets le petit Flo et c’est très bien. On a plein de mecs qui sont bons contre les équipes en bois, c’est parfait !

L’une des grosses surprises de cette liste vient de la non sélection du « Duc de Paname », Adrien Rabiot…

C’est très clair. Tant que la France ne sera pas une monarchie, il ne sera pas en équipe de France. Cette équipe de gueux républicains, il ne peut pas jouer dedans ; il faut rester sérieux quand même.

On connait votre attachement pour Stéphane Ruffier. Ne pas le voir dans la liste, ça doit être dur…

C’est un drame absolu. Personnellement, j’aurais fait un trio Ruffier, Jourdren et Mike Maignan pour le récompenser de sa saison. Il manque un militaire dans cette équipe. Lloris est très fort, mais on dirait un petit poussin qui sort de l’œuf. Avec Ruffier, c’est différent. Il a une tête d’œuf, mais ce n’en est pas un. On ne fera jamais mieux qu’un CRS pour mettre de l’ordre.

Plus sérieusement, comment sentez-vous les Bleus pour cette Coupe du Monde ?

Le pire, c’est que je pense qu’on peut la gagner. On n’a pas de tactique, ni de style de jeu, mais il y a un groupe de mecs sympas avec trois ou quatre joueurs qui font rêver l’Europe. Comme on n’a pas de style, on va en chier, mais on n’est pas à l’abri d’avoir des gars qui font gagner.

A lire aussi > La France et le Mondial, une histoire riche
A lire aussi > Quels espoirs pour les Bleus de 2018 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *